Association des collaborateurs de l'enseignement et de la recherche de la faculté de médecine (ACERM)

Le Corps Intermédiaire, c'est :

  • les doctorants, sous divers fonds (Département de l'Instruction Publique, Fonds National Suisse, fonds privés) ;
  • les attachés de recherche (divers types de chercheurs pré- et post-doctorat)
  • les chargé(e)s d'enseignement / de cours (typiquement des membres titulaires de la faculté avec une connaissance d'enseignement spécifique) ;
  • les collaborateurs scientifiques (chercheurs avec ou sans doctorat qui, grâce à leur expertise spécifique, contribuent aux activités de recherche de la faculté au sein des core-facilities ou des groupes de recherche) ;
  • les maître-assistant(e)s (chercheurs séniors avec des responsabilités d'enseignement, supportés par la faculté ou des financements externes (ou les deux), avec une titularité limitée) ;
  • les maîtres d'enseignement et de recherche (chercheurs sénior mais non professeurs (MDs, PhDs, ou les deux), en principe avec une indépendance scientifique et des responsabilités considérables) ;
  • les post-doctorants (personnel de recherche au sein de groupes existants, supportés par la faculté ou des financements externes).

L'ACERM, à quoi ça sert ?

Depuis 1984, les membres de l'ACERM défendent les intérêts du corps intermédiaire en participant aux diverses activités facultaires et universitaires.

Connue sous le nom d'ACIMF (Association du corps intermédiaire de médecine fondamentale) jusqu'en 2011, l'association change de nom en 2012 pour s'adapter à la nouvelle loi de l'université et à la transformation du corps intermédiaire en collaborateurs de l'enseignement et de la recherche.

Un commité (le bureau) se réunit régulièrement pour organiser les diverses activités et aborder différents thèmes de réflexion concernant le corps intermédiaire. Ses membres participent aux commissions de la faculté et de l'université et y représentent le corps intermédiaire.

Et moi ?

Tous les membres du corps intermédiaire de médecine fondamentaile peuvent s'inscrire. Avantages:

  • se tenir informé des décisions qui vous concernent dans le cadre de la faculté et des activités du bureau de l'ACERM ;
  • prendre part aux décisions lors des assemblées générales ;
  • donner une représentativité au corps intermédiaire dans les décisions de la faculté et de l'université.

top