Carrousel

Margitta Seeck honorée par la Fédération internationale de neurophysiologie clinique

Spécialiste de l’épilepsie, Margitta Seeck est professeure au Département des neurosciences cliniques de la Faculté de médecine et médecin-adjointe agrégée au Service de neurologie des HUG. Elle s’est vu remettre le très prestigieux Prix Berger en épileptologie et neurophysiologie clinique par la Fédération internationale de neurophysiologie clinique (IFCN). Ce prix, remis tous les quatre ans, récompense l’ensemble des recherches qu’elle mène depuis 20 ans dans le domaine de l’épilepsie et l’électroencéphalogramme.  Elle est la première femme à être ainsi récompensée.

Environ 10 % des personnes souffrant d’épilepsie pourraient voir leurs symptômes diminuer ou même disparaître grâce à une intervention neurochirurgicale. Toutefois, il faut pour cela pouvoir déterminer avec une très grande exactitude la zone cérébrale concernée. C’est avec cet objectif que la professeure Seeck a mis au point un électroencéphalogramme très novateur permettant de déterminer avec une précision de 80% les zones du cerveau responsables de l’épilepsie, rendant ainsi l’opération possible. Aujourd’hui, ce sont entre 20 et 30 patients qui bénéficient chaque année aux HUG de cette technique.

Son parcours

Margitta Seeck obtient son diplôme de médecin et son doctorat à l'Université Ludwigs-Maximilians-Université de Munich, où elle se forme également en neurologie. Elle effectue ensuite un stage post-doctoral à l'Université Libre de Berlin puis rejoint l'hôpital Beth Israël de l'Université de Harvard où elle est formée en EEG et épileptologie.  Depuis 1995, elle dirige le programme d'épilepsie pré-chirurgicale Genève-Lausanne, un centre de référence pour les épilepsies difficiles à traiter chez les adultes et les enfants, tant au niveau national qu'international et est la responsable de l'unité d'épilepsie des HUG. En collaboration avec le service d'urgence, elle a établi de nouvelles lignes directrices à l'intention des patients présentant une crise. Sur le plan de la recherche, elle travaille essentiellement sur l’évaluation chirurgicale de l'épilepsie, la sémiologie des crises et les phénomènes liés à l'épilepsie cognitive, l'imagerie de l'épilepsie et la neurologie des premières crises. Experte pour la Fondation suisse et d'autres fondations scientifiques nationales, et ancienne présidente de la Société suisse de neurophysiologie, elle participe activement aux activités d'enseignement de la Société suisse de neurophysiologie.

 

10 juillet 2018
  Carrousel