Evaluation des activités cliniques

Modalités

Si l'évaluation du savoir a toujours fait partie du programme d'études par le biais d'examens écrits, oraux et pratiques, le curriculum actuel prévoit deux autres types d'évaluation: 

  • l'évaluation du savoir-faire qui regroupe les compétences cliniques, techniques, communicationnelles et interpersonnelles naguère réservée à l'examen en fin de 6ème année, est désormais faite précocement par des examens formatifs et sanctionnels, recourant entre autres aux patients réels et standardisés;
  • le savoir-être, c'est-à-dire l'attitude et les comportements dans l'apprentissage et vis-à-vis des pairs, du personnel soignant et des patients, est également évalué de façon continue.

Stations cliniques avec mannequins et patients standardisés

En 2ème et 3ème année de Bachelor ainsi qu’au cours de l’UIDC en 1ère année de Master, des stations cliniques formatives avec patients standardisés ou patients réels reproduisent des situations de consultation médicale. Les étudiants ont ainsi l’occasion d’entraîner les compétences cliniques, communicationnelles et interpersonnelles sous la supervision directe d’un clinicien ou d’un patient instructeur. Ces compétences sont également évaluées de façon sanctionnelle lors de stations cliniques avec mannequins et patients standardisés. C’est le cas de l’examen du Module 4 en troisième année qui comporte un examen par stations sur l’ensemble de l’enseignement des compétences cliniques du Programme Bachelor. Dans les années du Programme Master, les AMC de médecine interne, de psychiatrie et de médecine communautaire et de premier reoours ont également intégrés une station clinique avec patients standardisés dans leur examen sanctionnel.

Observation et entretien personnel

L'évaluation du savoir-être se fait de façon continue; elle est résumée au cours d'un entretien personnel entre l'enseignant et l'étudiant, à la fin de chaque Unité et de chaque AMC. En 2ème et 3ème années de Bachelor, et au cours de l'UIDC en 1ère année de Master, c'est le tuteur qui pratiquera cette évaluation. Dans les AMC qui se prêtent à cette évaluation, c'est l'ensemble des cadres cliniques au contact des étudiants, ou le cadre qui aura été le plus étroitement en contact avec les étudiants (chef de clinique p. ex.), qui s'en chargera. Les formats d'évaluation sont spécifiques au contexte de l'apprentissage et diffèrent donc entre les années précliniques et cliniques.

top