Retrait et Défaut

Retrait

Tout étudiant est automatiquement inscrit en début d'année académique à toutes les évaluations prévues par les plans d’études Bachelor et Master pour l’année d’études en cours.

Si l’étudiant décide de se retirer d'une évaluation il doit obligatoirement en informer par écrit le secrétariat des étudiants en envoyant, par lettre recommandée, le formulaire ad hoc de retrait dument rempli, au plus tard 3 jours ouvrables avant le début d’une évaluation (le cachet de la poste faisant foi).

N.B. En 1ère année de Bachelor, le retrait à l'examen annuel, sauf cas exceptionnels tels la maladie ou l'accident, n’est pas admis. Le candidat qui, sans en avoir au préalable, et dans les délais, informé le secrétariat des étudiants par lettre recommandée incluant les justificatifs (certificat médical, etc.), ne se présente pas à la première évaluation partielle (ESMS) de l'examen de 1ère année, obtiendra la note zéro et sera de ce fait éliminé de la Faculté de médecine de Genève.

Défaut  (empêchement ou interruption)

Si un étudiant ne peut pas se présenter à une évaluation sans avoir au préalable retiré son inscription dans les délais, ou s’il ne continue pas une évaluation dans sa totalité, il est réputé l’avoir échouée, à moins qu’il ne puisse faire valoir de justes motifs tels que la maladie ou l'accident. Si tel est le cas, l’étudiant doit envoyer dans les meilleurs délais par lettre recommandée les justificatifs au secrétariat des étudiants. En cas de maladie ou d’accident, ce délai est de 3 jours ouvrables (A noter que pour l’examen de 1ère année, ce délai de 3 jours s’applique à chacune des évaluations constituant l’examen annuel de 1ère année). Dans tous les autres cas, les justes motifs doivent être évoqués immédiatement.

N.B. Pour l’examen de 1ère année de Bachelor, le délai de 3 jours s’applique à chacune des 3 évaluations partielles (ESMS, ESFO et ESMB) constituant l’examen annuel.

En cas de défaut à une évaluation, le Doyen, sur préavis du Bureau de la Commission de l'Enseignement (BUCE) et des conseillers aux études, statue sur la validité des motifs invoqués. S'ils sont reconnus valables, l'échec est annulé et l’étudiant est automatiquement inscrit à la session d'examen suivante. Dans le cas contraire, et à l'exception de la 1ère année, l'échec est comptabilisé (réduit le nombre de tentatives possibles) et l'étudiant est automatiquement inscrit à la session suivante d'examen.

Si l’évaluation se compose de plusieurs évaluations partielles et que l’étudiant fait défaut à l’une d’entre elles pour raisons reconnues valables, il doit refaire l'évaluation dans son intégralité.

 

top