Charte de l'étudiant en médecine

Les objectifs de l'enseignement de la Faculté de médecine sont en premier lieu de nature académique. L'acquisition des connaissances scientifiques ainsi que des compétences cliniques sont primordiales pour exercer la médecine ou la médecine dentaire pour le bien des patients. La formation médicale ne se limite toutefois pas à ces aspects. Elle exige que l'étudiant développe des attitudes et des comportements adéquats, qui sont regroupés sous le terme de "savoir-être".

Ce "savoir-être" étant une exigence de la profession médicale, il fait partie des objectifs d'enseignement de notre Faculté et il est évalué tout au long des études. La Faculté de médecine demande à l'étudiant les attitudes et les comportements qui sont indispensables à une prise en charge adéquate des patients, ainsi qu'à des bonnes relations professionnelles.

Responsabilité

Un sens aigu de la responsabilité est requis pour la prise en charge des patients: il est attendu de l'étudiant qu'il manifeste ce sens de la responsabilité dès le début de ses études, notamment par son implication personnelle dans sa formation et l'acquisition des connaissances. L'étudiant veillera également à utiliser avec soin les divers moyens d'enseignement mis à sa disposition.

Honnêteté

Cette attitude implique une grande exigence de l’étudiant dans sa formation professionnelle et la capacité à reconnaître ses limites et ses erreurs. Elle implique aussi la volonté d'agir dans le cadre légal et selon les principes de l'éthique.

Respect et tolérance

Une attitude de respect et de tolérance est exigée de l'étudiant vis-à-vis des personnes avec lesquelles il est en contact, notamment avec ses collègues étudiants et ses enseignants. Cette attitude se manifeste par la ponctualité, la participation à toutes les activités prévues dans le programme d'études, l'observation des principes de fonctionnement de groupes de travail et le savoir-être dans vos rapports avec les patients.

Le respect de chaque patient, de ses valeurs personnelles et confessionnelles, est une exigence fondamentale. La relation avec les patients implique de la part de l’étudiant une approche empreinte de tact et d'empathie, et un souci constant du dialogue. Un langage approprié et une tenue conforme aux règles hospitalières en vigueur à Genève font partie de ce devoir de respect.

Secret médical et secret de fonction

L’étudiant est astreint au secret médical ainsi qu'au secret de fonction, comme l'ensemble du personnel des établissements hospitaliers qu’il fréquentera.  

Fraudes et plagiat

La Faculté rappelle à tous les étudiants que toute fraude, tentative de fraude ainsi que plagiat seront sanctionnés.

Le plagiat est une fraude particulièrement grave. Conformément à la déontologie académique et aux dispositions juridiques relatives à la propriété intellectuelle, est considéré comme plagiat, tout passage emprunté à une source dont l’étudiant n’est pas l’auteur, sans les assortir de guillemets et de l’indication précise de l’origine de l’information (référence bibliographique, site internet, etc.). De même, la paraphrase, la traduction et/ou la reprise d'un texte dans sa substance ne sont pas acceptables, à moins de l’expliciter en donnant la référence adéquate.

La reprise de textes pris sur Internet, de travaux non publiés ou d'autres sources, constituent tout autant un plagiat que celle de travaux publiés.

Sanctions

Le Bureau de la Commission de l’Enseignement est l’instance facultaire qui veille à l’application de cette charte. Il peut prononcer les sanctions suivantes en cas de non-respect de la charte : avertissement, non-autorisation à se présenter à une épreuve, ou échec de l’épreuve. Il peut également saisir le Conseil de discipline de l’Université qui peut prononcer une suspension d’un ou deux semestres ou l’exclusion de l’Université. Enfin, il peut dénoncer pénalement une infraction.

Cette Charte a été approuvée par :

  • Le Bureau de la Commission d’Enseignement : le 27 juin 2011
  • Le Collège des Professeurs de la Faculté de Médecine : le 4 juillet 2011
  • Le Comité de direction des Hôpitaux Universitaires de Genève : le 26 août 2011
  • Le Rectorat de l’Université de Genève : le 26 août 2011

Cette charte est mise dans le carnet de l'étudiant qui la signe, signifiant ainsi qu'il l'a lue et approuvée.

[1] Cette charte s'adresse indifféremment aux étudiantes et aux étudiants.

top