Conférences Grand Public - Biographies

Professeur Patrice Guex
Professeur Benedetto Saraceno
Professeur Jacques Gasser
Professeur Alexandre Mauron
Professeur Patrice Mangin
Professeur François Ansermet
Professeur Panteleimon Giannakopoulos


Professeur Patrice Guex

Faculté de biologie et de médecine UNIL
Département de psychiatrie, CHUV

guex
Patrice Guex est au bénéfice d'une double formation d'interniste et de psychiatre. Il est professeur de psychiatrie et de médecine psycho-sociale à la Faculté de Biologie et Médecine de l'Université de Lausanne, chef du Service de Psychiatrie générale et du Département de Psychiatrie du Centre hospitalier universitaire vaudois CHUV.
Outre ses activités cliniques de psychiatre/psychothérapeute et d’enseignant, il est engagé avec ses équipes dans plusieurs projets de recherches psycho-sociales concernant la relation médecin-patient, la psycho-oncologie, le SIDA, la migration et l'interface psychiatrie-médecine somatique. Il est l’auteur de nombreuses publications traitant de ces différents domaines, pour lesquels il est sollicité tant sur le plan national qu'international, en particulier comme expert pour le développement de services de psychiatrie au sein des hôpitaux généraux ou centres anti-cancéreux à l’instar de ce qui s’est fait au CHUV.

Professeur Benedetto Saraceno

Département de psychiatrie, Faculté de médecine UNIGE
Président du Global Initiative on Psychiatry

saraceno
Benedetto Saraceno, italien, a travaillé comme psychiatre à Trieste avec Franco Basaglia et a participé activement au mouvement de réforme de la psychiatrie italienne. Pendant dix ans il a dirigé le Laboratoire d’Epidemiologie et Psychiatrie Sociale de l’Institut de Recherche Mario Negri de Milan. En 1999 il a été nommé directeur du Département de la Santé Mentale et d’Abus des Substances de l’Organisation Mondiale de la Santé à Genève.
En 2001 il a été le responsable du Rapport Mondial sur la Santé Mentale de l’OMS. Depuis 2010 il est professeur auprès du Département de Psychiatrie de l’Université de Genève et directeur du Master International en Santé Mentale de l’Université de Lisbonne. Il est le président de l’organisation internationale de coopération « Global Initiative on Psychiatry ».

Professeur Jacques Gasser

Faculté de biologie et de médecine, UNIL
Institut de psychiatrie légale, Département de psychiatrie, CHUV

gasser
Jacques Gasser est professeur de psychiatrie à la Faculté de Biologie et de Médecine de l'Université de Lausanne. Il est également docteur en histoire de l'Ecole des hautes études en sciences sociales de Paris. Ses travaux ont porté principalement sur l'histoire des conceptions du cerveau (« Aux origines du cerveau moderne », Fayard) et sur l'histoire de l'eugénisme (« Rejetées, rebelles, mal adaptées : débats sur l'eugénisme », Georg avec Gilles Jeanmonod et Geneviève Heller). Actuellement, il est chef adjoint du Département de psychiatrie du CHUV et il est surtout préoccupé par les questions des liens entre la justice et la psychiatrie. Il est également un des experts psychiatres de référence appelé par la Justice romande, par exemple lors du procès dit du « Grand Pont » à Lausanne et de l'affaire du meurtre du banquier « Stern » à Genève.

Professeur Alexandre Mauron

Institut d’éthique biomédicale, Faculté de médecine UNIGE

mauron
Alexandre Mauron a fait des études de biologie à l’Université de Lausanne (doctorat en biologie moléculaire, 1978). Il a été chercheur postdoctoral aux Universités de Stanford et de Genève. Depuis 1987, il se consacre à la bioéthique, d’abord à la Fondation Louis-Jeantet de médecine, puis à la Faculté de médecine de l’Université de Genève. Il est depuis 2001 professeur ordinaire de bioéthique à cette Faculté. Ses travaux portent principalement sur les enjeux éthiques et philosophiques de la médecine moléculaire, de la génétique, sur le statut de l’embryon, ainsi que divers problèmes d’éthique clinique, en particulier ceux liés à la fin de vie. Récemment ses intérêts de recherche se sont aussi tournés vers la question de la justice sociale en matière de santé, ainsi que les pratiques médicales amélioratrices (« enhancement »), comme par exemple le dopage sportif. Alexandre Mauron est membre de l‘Académie suisse des sciences médicales ainsi que du Conseil suisse de la science et de la technologie. Il tient une chronique régulière sur des questions bioéthiques d’actualité dans la Revue médicale suisse.

Professeur Patrice Mangin

Centre universitaire romand de médecine légale Lausanne-Genève (CURML), Faculté de médecine UNIGE

Le Professeur Mangin a suivi ses études de médecine à l’Université de Paris VI. Il a soutenu sa thèse de médecine en 1978, puis une thèse de sciences en toxicologie (PhD) en 1985 à l’Université de Strasbourg. En 1990, il a été nommé Professeur des universités et directeur de l’Institut de médecine légale de la faculté de médecine de Strasbourg. Depuis le 1er septembre 1996, il est professeur ordinaire de médecine légale et directeur de l’Institut de médecine légale de la faculté de biologie et médecine de l’Université de Lausanne. De 1999 à 2006, il a été successivement vice-doyen, puis doyen de la faculté de biologie et médecine de l’Université de Lausanne. Depuis le 1er octobre 2007, il dirige le Centre universitaire romand de médecine légale Lausanne-Genève comme professeur ordinaire de médecine légale des universités de Lausanne et de Genève.

Professeur François Ansermet

Département de psychiatrie, Faculté de médecine UNIGE
Département de l’enfant et de l’adolescent HUG

ansermet
Psychanalyste, Chef du Service de Psychiatrie de l’Enfant et l’Adolescent aux Hôpitaux Universitaires de Genève, Professeur de pédopsychiatrie à l’Université de Genève, directeur académique du Département Universitaire de Psychiatrie de l’Université de Genève, professeur ordinaire ad personam à l’Université de Lausanne, dans la perspective des neurosciences psychiatriques et de la recherche en clinique périnatale.
Ligne de recherche sur les traumatismes pré- et périnataux et à l’âge précoce, en particulier dans le champ de la médecine périnatale et de la prématurité. Responsable de la cohorte « Stress and Developmental Psychopathology » dans le cadre du NCCR Synapsy (National Centres of Competence in Research) qui porte sur les bases synaptiques des maladies mentales. Parallèlement, travaille aussi sur les conséquences subjectives des avancées nouvelles des biotechnologies périnatales, en particulier les procréations médicalement assistées, l’attribution du sexe en cas d’ambiguïté génitale, la génétique et la médecine prédictive. En collaboration avec le Pr Pierre Magistretti, directeur du Brain Mind Institute à l’EPFL et du Centre de Neurosciences Psychiatrique à l’Université de Lausanne, contribue à développer le lien entre les neurosciences et la psychanalyse ; dans ce cadre, création en 2010 de la Fondation Agalma, se consacrant d’une part à la recherche entre neurosciences et psychanalyse et d’autre part aux liens entre art, sciences et psychanalyse, dans le but de revisiter la pensée freudienne face aux perspectives contemporaines.

Professeur Panteleimon Giannakopoulos

Département de psychiatrie, Faculté de médecine, UNIGE
Département de santé mentale et de psychiatrie, HUG

giannakopoulos
Né en Grèce en 1965, le Professeur P. Giannakopoulos a fait ses études de médecine à l’Université d’Athènes où il a obtenu son diplôme en 1988. Sa formation psychiatrique a été effectuée sur le plan clinique à Londres (Maudsley Hospital), Genève et Paris (Pité-Salpêtrière). Il est spécialiste FMH en psychiatrie de l’adulte et de la personne âgée. Ses intérêts de recherche concernent le domaine des neurosciences du vieillissement et la maladie d’Alzheimer. Auteur de plus de 170 articles expertisés, il est également l’éditeur de 4 livres dont un abrégé de psychiatrie de l’âge avancé et de nombreuses monographies. Il est professeur et chef de service au Département de Psychiatrie des HUG depuis 1998. Promu au rang de professeur ordinaire en 2004, il est chef du Département hospitalier de Psychiatrie et vice doyen en charge de l’enseignement postgrade de la Faculté de Médecine. Dans le cadre de son engagement lémanique pour la psychiatrie de l’âge avancé, il est également professeur ordinaire de Psychiatrie et Directeur Académique du Service de Psychiatrie de l’Age Avancé aux Hospices-CHUV. Depuis 2006, il siège au Comité de Direction et au Conseil d’Administration des HUG.
En 2008, il a reçu la distinction de Commandant de l’Ordre du Phénix de son pays d’origine.
top