Dre Françoise Barré-Sinoussi

Directrice de l’Unité de régulation des infections rétrovirales à Institut Pasteur (Paris) Lauréate du Prix Nobel 2008 en physiologie ou médecine

BarreSinoussi
Françoise Barré-Sinoussi travaille à l'Institut Pasteur, à Paris, où elle dirige l’Unité de régulation des infections rétrovirales. Les programmes de recherche dans son laboratoire se concentrent sur les déterminants du virus et de l’hôte impliqués dans la pathogénèse du VIH. La Dre Barré-Sinoussi, qui s’est spécialisée dans la recherche en rétrovirologie depuis le début des années 1970, figure en première auteure de la publication ayant signalé, en 1983, la découverte d’un nouveau rétrovirus humain : le virus de l'immunodéficience humaine (VIH). En 2008, elle a reçu, conjointement avec Luc Montagnier, le Prix Nobel en médecine ou physiologie pour cette découverte.

Françoise Barré-Sinoussi est membre de plusieurs comités scientifiques internationaux ainsi que du conseil d’administration de la Société internationale contre le SIDA. En plus de ses activités de recherche, la Dre Barré-Sinoussi s’est fortement engagée à promouvoir l’intégration de la recherche et d’actions de lutte contre le VIH/SIDA dans les pays à ressources limitées, notamment au travers du Réseau international des Instituts Pasteur et la coordination de programmes de recherche de l'Agence nationale de la recherche sur le SIDA et les hépatites virales (ANRS) au Cambodge et au Viêt-Nam.

top