Leçons d'adieu

2 novembre: Leçon d'adieu prof. Stylianos Antonarakis

12h30
CMU - A250

Stylianos ANTONARAKIS

Professeur ordinaire
Directeur du Département de médecine génétique et développement, Faculté de médecine UNIGE
Médecin-chef du Service de médecine génétique, HUG

20170330-Antonarakis photo7609web.jpg

«Le génome et la logique de médecine»

Les variations de l’environnement et ses interactions avec le génome sont à l’origine, chez les êtres humains, de nombreux dysfonctionnements. Savoir lire le génome des individus et les mutations somatiques qui en découlent revêt donc une importance fondamentale pour comprendre le pourquoi et le comment de myriades de dysfonctionnements et de caractéristiques humains. Lors de sa conférence, le professeur Antonarakis nous emmènera dans un voyage fascinant au cœur du génome et de ce qui constitue notre propre individualité. Ayant passé plus de quatre décennies à décrypter «le livre de la vie» que constituent les fonctions et les significations de la variabilité du génome, il nous parlera des gouttes de connaissance qu’il y a pu glaner, comme des océans encore inconnus. «Rien en médecine ne fait sens, sauf examiné à la lumière de l’évolution» dit Theodosius Dobzhansky, l’un des pères de la biologie de l’évolution et qui décrit si éloquemment la logique de la médecine. En effet, elle ne peut être complètement comprise qu’au travers des avancées de l’analyse des interactions entre le génome propre à chacun d’entre nous et un environnement en constante mutation.

«La vie est courte, l’art est long, l’expérience trompeuse et le raisonnement difficile»
(Hippocrate, Aphorisme 1.1)

Biographie

Stylianos Antonarakis a obtenu un doctorat en médecine de l’Université d’Athènes, en Grèce. Après une spécialisation en pédiatrie, il a rejoint en 1979 la Johns Hopkins School of Medicine aux Etats-Unis, où il s’est formé en médecine génétique, avant d’y être nommé Professeur. Arrivé à Genève en 1992, il a été nommé professeur ordinaire au Département de médecine génétique et microbiologie de la Faculté de médecine – département dont il prendra la direction en 2004 – et médecin-chef du Service de médecine génétique des HUG.
Ses recherches ont essentiellement porté sur la cause moléculaire des maladies génétiques – β-thalassémies, hémophilie et surtout trisomie 21 – ainsi que sur la structure et la fonction du génome. Il a en outre créé la «Clinique du Génome» des HUG, qui vise à personnaliser et à optimiser la prise en charge médicale et diagnostique des patients. Il est également une voix importante dans les débats actuels sur les implications sociétales de la recherche en génétique, et a été à l’initiative internationale de la Journée mondiale de la Trisomie 21, un plaidoyer en faveur des patients, de leur famille et de la recherche. Il est l’un des scientifiques les plus cités, avec un facteur H de 114.
Par ailleurs, Stylianos Antonarakis a été fondateur et directeur de l’Institut iGE3 de génétique et génomique et président de la Human Genome Organization. Il a aussi présidé la Société européenne de génétique humaine ainsi que le panel «Génétique» du Conseil européen de la recherche. Très impliqué dans les sociétés savantes, lauréat de nombreux prix, il a été nommé membre d’honneur de l’Académie suisse des sciences médicales en 2017.

2 novembre 2017
  Leçons d'adieu