Leçons inaugurales

Leçon Pierre Pollak

Jeudi 24 mars 2011 | 12h30 CMU – Auditoire A250

Prof. Pierre Pollak

Professeur ordinaire, Département des neurosciences cliniques, - Faculté de médecine
Médecin-chef du Service de neurologie - HUG

Pierre Pollak sept 2010.JPG
 

 

Etant aujourd’hui établi qu’une stimulation électrique à haute fréquence mime l’effet d’une lésion, la stimulation cérébrale profonde (SCP) est proposée en lieu et place de la thalamotomie dans le traitement des tremblements. Cette solution présente l’avantage d’une moindre morbidité, en raison de sa réversibilité et de sa finesse d’ajustement. La SCP est également appliquée pour le traitement des troubles moteurs de la maladie de Parkinson et des dystonies. Grâce aux progrès de la physiopathologie des maladies du système nerveux, de multiples applications de la SCP sont à l’étude, notamment dans le traitement des formes résistantes de TOC, de dépression, l’épilepsie et divers troubles moteurs, cognitifs ou comportementaux.

Après avoir fait ses études de médecine et une formation en neurologie à Grenoble, Pierre Pollak s’est spécialisé dans les maladies du mouvement à Paris auprès du Prof. Yves Agid et en Amérique du Nord. Il a ensuite développé ses recherches en thérapeutique expérimentale de la maladie de Parkinson. Nommé professeur de Neurologie en 1992 à l’Université Joseph Fourier de Grenoble, il découvre avec le Prof. Benabid la stimulation cérébrale profonde en tant que nouvel outil thérapeutique. Pour ses travaux, il a reçu plusieurs prix, décernés notamment par l'Académie des Sciences. Il a été lauréat du «Annemarie Opprecht Foundation Award» en 1999 et des Victoires de la Médecine en 2008. En octobre 2010, Pierre Pollak a été nommé professeur ordinaire à la Faculté de médecine de l’Université de Genève et médecin-chef du service de neurologie des HUG.

24 mars 2011
  Leçons inaugurales