Leçons inaugurales 2010


Jeudi 9 décembre 2010 / 12h30 - CMU - Auditoire A250

L'ischémie cérébrale: perspectives en neuroradiologie

Karl-Olof Lövblad

Professeur Ordinaire, Département de Radiologie
Médecin-chef du service neuro-diagnostique et neuro-interventionnel des HUG

lovblad
Faute de moyens thérapeutiques adaptés, l’ischémie cérébrale est longtemps restée un diagnostic frustrant, jusqu’aux années 90, où ont été publiées les premières études démontrant l’efficacité de la thrombolyse par voie intraveineuse. A la même époque («la décade du cerveau») les moyens radiologiques ont connu de gros progrès, en particulier avec l’imagerie par résonance magnétique et les techniques de diffusion, de perfusion et d’angio-IRM cérébrales. Depuis lors, les techniques neuro-interventionnelles et les techniques diagnostiques se sont également affinées, comme en témoigne la récente fusion entre l’angiographie flat panel et le scanner, permettant d’obtenir des images du cerveau avant, pendant et après le traitement endovasculaire. De plus en plus, on tend à fusionner ces nouvelles techniques pour améliorer la prise en charge du patient ayant subi un accident vasculaire cérébral, diminuer le temps de traitement, et donc améliorer l’état final du patient.

Après des études de médecine à Genève, Karl-Olof Lövblad a fait une formation en radiologie et neuroradiologie en Suisse et au Etats-Unis. C’est pendant son séjour à Boston qu’il s’est intéressé et a participé au développement et à l’implémentation des techniques originales et innovatrices d’imagerie par Résonance Magnétique, en particulier l’imagerie de diffusion. Le développement et l’utilisation de techniques originales et innovatrices de perfusion par CT ou IRM restent ses intérêts principaux, surtout leur application dans le domaine du traitement des maladies cérébrovasculaires. En juin 2010, Karl-Olof Lövblad a été nommé professeur ordinaire au Département de Radiologie. Il est chef du service neuro-diagnostique et neuro-interventionnel des HUG.


Jeudi 10 juin 2010 à 12h30 - Nouvel Auditoire de pédiatrie Le bébé jaune

Barbara Wildhaber

Professeur ordinaire, Département de l'enfant et l'adolescent

wildhaber
D’origine argovienne, Barbara Wildhaber étudie la médecine à l’Université de Zürich où elle obtient son doctorat. Elle se forme en chirurgie pédiatrique dans les hôpitaux cantonaux et universitaires de Zoug, Lucerne et Zürich avant de travailler pendant trois ans aux Etats-Unis, à l’Université de Michigan. De retour en Suisse en 2003, elle intègre le Service de chirurgie pédiatrique des HUG où elle se forme aux côtés des plus grands chirurgiens en transplantation hépatique. En 2007, elle s’expatrie pendant un an à Paris pour se perfectionner en chirurgie hépato-biliaire et transplantation hépatique pédiatrique au Centre hospitalier universitaire de Bicêtre. Depuis 2008, Barbara Wildhaber travaille au Département de l’enfant et adolescent au Service de chirurgie pédiatrique des HUG. Elle y occupe actuellement le poste de Cheffe de Service. En juin 2010, elle est nommée professeure ordinaire à la Faculté de médecine au Département de l'enfant et l'adolescent. Lauréate à plusieurs reprises de prix de recherche, Barbara Wildhaber est par ailleurs vice-présidente de la Société Suisse de la Chirurgie Pédiatrique

Jeudi 3 juin 2010 à 12h30 CMU - Auditoire A250

Récents progrès et perspectives dans le dépistage du cancer du col

Patrick Petignat

Professeur associé, Département de gynécologie et obstétrique

petignat
Après des études de médecine à l’Université de Lausanne, le Dr Patrick Petignat effectue son doctorat à l'Université de Bâle. Après une formation en gynécologie obstétrique aux Hôpitaux Universitaires de Genève, il obtient son titre FMH en gynécologie obstétrique en 2002. Il part ensuite au Canada afin de se former en gynécologie oncologique au Centre Hospitalier de l’Université de Montréal (CHUM).

De retour en Suisse, il travaille aux HUG comme gynécologue oncologue, responsable de l’Unité d’onco-gynécologie chirurgicale et obtient en 2007 le titre FMH de formation approfondie en gynécologie oncologique. Privat docent à la Faculté de Médecine de l’Université de Genève depuis 2008, il est nommé professeur associé en février 2010. Ses champs d'intérêts couvrent la recherche sur les cancers gynécologiques, le développement de la laparoscopie et les traitements permettant de conserver la fertilité chez les jeunes patientes atteintes d’un cancer gynécologique.


Jeudi 20 mai 2010 à 12h30 CMU - Auditoire A250

The end is the story : polarity, division and infection of an asymmetric bacterium

Patrick Viollier

Professeur associé, Département de microbiologie et médecine moléculaire

Patrick Viollier
Patrick Viollier obtient son doctorat en microbiologie au Biozentrum à Bâle. Après un postdoctorat de 4 ans à Stanford, il se consacre à l’étude du caulobacter et du streptomyces à la Case Western Reserve University School of Medicine (USA). Ses travaux de recherche portant en particulier sur les mécanismes moléculaires de la polarité durant la division cellulaire, ont eu un impact international significatif.

En 2009, il est nommé professeur associé au Département de microbiologie et médecine moléculaire de la Faculté de médecine de l’UNIGE. Patrick Viollier consacre sa recherche à l’élucidation du phénomène de polarité dans le développement bactérien et son influence sur la morphogenèse et les interactions hôtes-pathogènes. Sa formation de base en génétique bactérienne complémente de manière idoine le département.

Jeudi 29 avril 2010 à 12h30 CMU - Auditoire C150

Deconstructing and rebuilding the cerebral cortex: genetic programs of neuron circuit assembly

Denis Jabaudon-Gandet

Professeur assistant, Boursier du Fonds national suisse, Département de neurosciences fondamentales

jabaudon
Denis Jabaudon obtient son diplôme de médecin à Lausanne en 1995 et poursuit sa formation avec un MD-PhD à l’Université de Zurich en 1999. Il se forme ensuite en neurologie d’abord à Lausanne puis à Genève et passe ses examens FMH de neurologie en 2003, avant d’effectuer entre 2004 et 2008 un fellowship au Massachussets General Hospital de la Harvard Medical School.

De retour à Genève, il occupe un poste de chef de clinique scientifique aux Hôpitaux Universitaires de Genève, tandis que le Fonds National lui octroie rapidement un subside de professeur boursier en 2009. Son laboratoire de recherche au Département de neurosciences fondamentales de la Faculté de médecine se consacre à l'étude des mécanismes génétiques et moléculaires qui contrôlent la connectivité cérébrale au cours du développement. Ce sujet est critique pour non seulement comprendre les règles qui sous-tendent l’organisation de l’architecture cérébrale, mais également pour identifier des mécanismes susceptibles d’être mis à profit pour réparer le cerveau endommagé après une lésion ou lors de pathologies neurodégénératives.

Jeudi 25 mars 2010 à 12h30 au CMU - Auditoire A250

Nouvelles technologies en chirurgie maxillo-faciale

Paolo Scolozzi

Professeur associé, Département de chirurgie

scolozzi
De nationalité suisse et italienne, Paolo Scolozzi étudie la médecine à l’Université de Lausanne (UNIL) puis la médecine dentaire à Genève. Il obtient son doctorat en médecine à l’UNIL en 2000 et son titre de spécialiste FMH en chirurgie maxillo-faciale en 2003. Il est nommé chef de clinique au Service d’ORL et de chirurgie maxillo-faciale au CHUV à Lausanne.

Après un passage aux Etats-Unis, au NASA National Biocomputation Center de l’Université de Stanford, il revient au CHUV à Lausanne avant de s’installer à Genève où il occupe le poste de Médecin-chef de service au Service de chirurgie maxillo-faciale du Département de chirurgie des HUG.

Paolo Scolozzi est nommé professeur associé au Département de chirurgie de la Faculté de médecine en décembre 2009. Ses travaux de recherches concernent principalement le domaine de la chirurgie maxillo-faciale, notamment les techniques de planification et assistance opératoire par ordinateur.
top