L’expression des gènes : une affaire d’allèles

borel

Nous possédons tous deux copies (ou allèles) de chacun de nos gènes, l’une maternelle et l’autre paternelle, qui peuvent être à l’origine des prédispositions, des caractéristiques de chaque individu, et de certaines maladies. S’il est établi que les deux allèles peuvent produire les molécules d’ARN messagers - des éléments essentiels à la synthèse des protéines - l’expression des gènes à partir de ses deux copies restent peu étudiées. Grâce à une nouvelle technologie d’analyse génomique qu’ils ont mise au point, des chercheurs de la Faculté de médecine de l’Université de Genève (UNIGE) et du SIB Institut Suisse de Bioinformatique ont mesuré avec précision l’expression de milliers de gènes d’une seule cellule et ainsi pu distinguer l’origine allélique de leur expression. Des résultats à lire dans le dernier numéro de la revue American Journal of Human Genetics.

Pour en savoir plus ...

5 janvier 2015

MEDIA

top