Campagne pour alerter les fumeurs sur les conséquences du tabagisme

stop-tabac

En Suisse, 24.8% de la population fume, selon l’Office fédéral de la santé publique (OFSP), et seulement la moitié des fumeurs disent être sûrs que le tabagisme cause l'infarctus du myocarde. Face à ce constat, l’Institut de médecine sociale et préventive de la Faculté de médecine (IMSP) lance une campagne de prévention, exposant sans détour les risques liés au tabagisme. Celle-ci sera diffusée dès le 7 janvier sur RTS1 pour une période de 12 mois.

En savoir plus ...

10 janvier 2013

Media

top