Un rôle précoce pour la sérotonine dans l’assemblage des circuits cérébraux

Dayer_web

Si les bases génétiques de la vulnérabilité aux maladies psychiques commencent à être élucidées, les mécanismes biologiques sous-jacents sont encore mal connus. Pendant le développement du cortex, en effet, différents types de neurones doivent migrer pour atteindre leur destination finale afin de former des circuits cérébraux essentiels pour permettre un bon fonctionnement cognitif et émotionnel. Mais une dysrégulation précoce du système de la sérotonine -un neurotransmetteur essentiel dans la régulation de l’humeur- a été associée à un risque plus élevé de développer des troubles psychiatriques et semble perturber ce mécanisme neurodéveloppemental. Des chercheurs de l’Université de Genève (UNIGE) ont découvert le rôle crucial d’un récepteur à la sérotonine dans ce phénomène, permettant ainsi de mieux comprendre le rôle clé de la sérotonine précoce dans l’assemblage des circuits cérébraux.

Pour en savoir plus ...

20 novembre 2014

MEDIA

top