Vers le traitement des addictions grâce à la stimulation cérébrale profonde?

addictions

L’addiction est une maladie psychiatrique définie par une utilisation compulsive d’une substance, au mépris de ses conséquences néfastes et dont les risques de rechute sont très importants, même après de longues périodes d’abstinence. C’est une forme pathologique de plasticité synaptique dans le cerveau qui est cause. Les substances addictives, comme la cocaïne, ont en effet la propriété de modifier les circuits de transmission des signaux aux synapses, déréglant ainsi le bon fonctionnement du cerveau et induisant un comportement adaptatif au produit. L’équipe du professeur Christian Lüscher, de la Faculté de médecine de l’Université de Genève (UNIGE), a déjà démontré que ce remodelage des synapses était réversible chez la souris grâce à l’optogénétique, qui permet de rétablir une communication normale entre les cellules nerveuses. Dans une nouvelle étude publiée dans la revue Science, les chercheurs genevois démontrent maintenant que la stimulation cérébrale profonde, une technique largement utilisée dans le monde pour d’autres affections psychiques, serait également efficace dans le traitement de l’addiction à la cocaïne lorsqu’elle est associée à une substance pharmacologique bloquant l’action de la dopamine.

Pour en savoir plus ...

6 février 2015

Media

top