Grands projets

Les projets dit de «grande envergure» sont des projets de recherche fondamentale ou translationnelle de haute qualité scientifique qui répondent aux besoins stratégiques définis par la Faculté et qui l'engagent à long terme. Ces projets nécessitent  des démarches de levée de fonds concertées auprès de fondations et de partenaires privés afin de financer notamment des dotations pérennes en personnel.  En 2014- 2015, les grands projets de la Faculté sont:

“Opto-DBS”: la stimulation cérébrale profonde inspirée de l’optogénétique pour traiter les addictions et les TOC (2014-2019)

Intitulé «Optogenetically inspired Deep Brain Stimulation to treat addiction and OCD» (ou stimulation cérébrale profonde inspirée de l’optogénétique pour traiter les addictions et les TOC), ce programme de recherche translationnelle réunit des cliniciens du Service de neurologie des HUG et le laboratoire Lüscher, du Département des neurosciences fondamentales de la Faculté de médecine, spécialisé dans les mécanismes cellulaires de la dépendance. Le projet, débuté en décembre 2014, et qui doit s’étendre sur une durée de 5 ans, devrait avoir un impact majeur sur notre compréhension des mécanismes neuronaux sous-jacents aux toxicomanies et aux troubles obsessionnels compulsifs graves. Ces avancées pourraient ouvrir la voie, dans un délai relativement court, au développement de traitements efficaces. Les besoins dans le domaine sont immenses, puisque l’approche thérapeutique actuelle, qui consiste essentiellement à combiner psychothérapie et traitements médicamenteux non spécifiques, est coûteuse et n’a pas fait la preuve de son efficacité.

Partenaires: Société académique, Carigest SA, Fondation Divesa

Site web du groupe de recherche de Christian Lüscher

Centre de recherche translationnelle en onco-hématologie

Dans le domaine de l’oncologie, les formidables avancées concernant la compréhension des mécanismes fondamentaux des sciences de la vie ne se sont pas traduites aussi rapidement que souhaité en améliorations thérapeutiques. C’est l’objet de la recherche translationnelle que de créer un pont entre les connaissances de base et la recherche clinique. Dans le domaine spécifique de l’onco-hématologie, un partenariat public-privé réunissant la Faculté de médecine, les HUG et un consortium de fondations privées autour du Professeur Pierre-Yves Dietrich a permis de lancer, à Genève, le centre de recherche translationnelle en onco-hématologie. Ce centre doit jouer un rôle fondamental d’accélérateur pour améliorer la prise en charge de ces maladies, dont la fréquence dans la population s’accroît régulièrement. L’objectif, à terme, est de créer des liens au niveau romand pour garantir à tous les patients une prise en charge de pointe adaptée aux spécificités de leur maladie.

Partenaires: HUG, Fondation Dr-Henri-Dubois-Ferrière-Dinu-Lipatti, Fondation Copley-May, Fondation Medic,Fondation Lombard Odier – Fonds Jean Pastré, Ligue genevoise contre le cancer.

 

top