Présentation

Commission des affaires humanitaires et internationales

La Faculté de médecine intervient dans de nombreux pays en développement. Elle y développe des activités d'enseignement, de recherche et de services. La Commission des affaires humanitaires et internationales veille à la pertinence et à l'éthique de ces activités, à leur cohérence en termes de continuité de qualité, et diffuse l'information sur les activités de coopération internationale de la faculté de médecine (vitrine) ainsi que des conseils.

Certains projets d'importance pour la Faculté font l'objet d'un suivi et d'un soutien spécifique de la part de la commission. Elle fournit également des informations et de l'expertise au Décanat pour l'aider dans ses décisions. La commission veut agir comme instrument de changement pour améliorer la pertinence et la qualité des activités de coopération tout en préservant leur autonomie. Cette commission collabore de manière étroite avec la Commission des affaires humanitaires des HUG.

Mandat

(extrait du mandat officiel)  

La Commission permanente des affaires humanitaires et internationales réunit des représentants des divers groupes de travail de la Faculté oeuvrant dans le cadre de la coopération avec d'autres Facultés de médecine au niveau de l'enseignement pré-gradué, post-gradué (certificats et diplômes universitaires) ainsi que de la recherche afin de permettre notamment de :

  1. Conseiller le Doyen sur de nouveaux projets de coopération, c'est-à-dire : faire des propositions, examiner des demandes présentées au Décanat ou soumises à des membres de la Commission.
  2. Veiller au respect des considérations éthiques dans les projets de collaborations.
  3. Assurer la coordination avec la Commission des Affaires humanitaires des HUG.
  4. Encourager l'échange d'expériences entre programmes de coopération.
  5. Veiller à la coordination entre les exigences de la formation pré-graduée à Genève et les engagements induits par les projets de coopération.
  6. Promouvoir l'utilisation des nouvelles techniques d'information et de communication dans le cadre de la coopération.
  7. Informer le Doyen et la Faculté sur le suivi des projets de coopération existant au sein de la Faculté dans les domaines de l'enseignement et de la recherche.
Membres de la Commission

Antoine Geissbuhler, professeur et vice-doyen, président de la Commission
Médecin chef du Service de cybersanté et télémédecine
Hôpitaux universitaires de Genève
1211 Genève 14 / tél. 022 372 62 01

François Chappuis, vice-président
Service de médecine internationale et humanitaires
Hôpitaux universitaires de Genève
1211 Genève 14 / tél. 022 372 96 13

Laurent Bernheim, professeur et vice-doyen
Département des neurosciences fondamentales
Centre médical universitaire
1211 Genève 4 / tél. 022 379 53 92

Paul Bouvier, docteur
Chargé d'enseignement à l'IMSP et Conseiller médical du Comité international de la Croix-Rouge (CICR)
CICR, Avenue de la Paix
1202 Genève / tél. 022 730 31 74

Antoine Flahault, professeur
Institut de santé globale
Centre médical universitaire
1211 Genève 4 / tél. 022 379 04 51

Alain Gervaix, professeur
Service des urgences pédiatriques
Hôpitaux universitaires de Genève
1211 Genève 14
tél. 022 372 45 41 / fax 022 372 54 23

Alain Golay, professeur
Service d’enseignement thérapeutique pour maladies chroniques
Hôpitaux universitaires de Genève
1211 Genève 14 / tél. 022 372 97 04

Anne Golaz, docteure, chargée d'enseignement
Centre d'enseignement et de recherche en action humanitaire, CERAH
rue de Lausanne 63, 1202 Genève
Tél. 022 908 58 23

Alicia Ibañez, étudiante

Nicole Rosset, PhD, présidente de la Commission des affaires humanitaires des HUG
Direction des affaires extérieures
Hôpitaux universitaires de Genève
1211 Genève 14 / tél. 022 305 41 50

Riccardo Pfister, privat-docent
Département de pédiatrie
Hôpitaux universitaires de Genève
1211 Genève 14 / 022 372 27 51

Beat Stoll, privat-docent
Institut de santé globale
Centre médical universitaire
1211 Genève 4 / 033 379 04 52

Daniela Praz, Membre ex officio

Collaborations

Commission humanitaire des HUG

Sa mission est de préaviser les projets de collaboration humanitaire à vocation institutionnelle pour le comité de direction des HUG et les demandes de subsides concernant l’aide au développement adressées au comité du fonds de péréquation.Elle doit aussi élaborer les propositions de politique et de stratégie en matière d’actions et de coopération humanitaires.

Relations internationales de l'Université de Genève

Les Relations Internationales (RI) sont rattachées au Rectorat de l’Université de Genève (UniGE). Elles ont une fonction à la fois exécutive et opérationnelle en matière de collaboration internationale et d’échanges de personnes (étudiants, enseignants, chercheurs) pour toutes les questions relatives aux accords et programmes bi- ou multilatéraux signés par UniGE avec des instituts d’enseignement supérieur étrangers ou avec d’autres organismes.

Fédération genevoise de coopération

La Fédération genevoise de coopération, créée en 1966, regroupe une cinquantaine d'associations ayant un siège dans le canton de Genève et qui se consacrent à la coopération internationale au développement et/ou à l'information du public sur le développement et les rapports Nord-Sud. La FGC est l'interlocutrice privilégiée de l'Etat de Genève et de la Ville de Genève, et de la DDC (Département fédéral des Affaires étrangères à Berne). Une vingtaine de communes genevoises choisissent également de financer des projets à travers la FGC.

Critères de soutien à des projets de coopération

La Commission dispose annuellement d'une somme destinée à soutenir des projets de coopération. De manière préférentielle elle soutiendra des projets répondant aux critères suivants :

  • Le projet répond aux critères éthiques du développement (notamment les critères mis en exergue par Medicus Mundi et KFPE)  et de qualité scientifique et / ou pédagogique de l'Université
  • Le projet renforce les axes prioritaires de recherche, développement et formation  ainsi que les axes prioritaires de collaboration internationale de la Faculté
  • Le projet favorise le développement de collaborations et de synergies internes (départements, facultés, hôpital) ainsi que le rayonnement international de la faculté (en accord avec les axes prioritaires).
  • Le projet s'inscrit dans une collaboration à long terme avec le/les partenaire(s)/pays de collaboration
Recommandations

La commission veut agir comme instrument de changement pour améliorer la pertinence et la qualité des activités de coopération tout en préservant leur autonomie. Les activités de coopération des membres de la faculté de médecine ne sauraient se déployer sans prendre en compte des règles élaborées par d'autres instances spécialisées. En l'occurrence, la commission recommande de suivre le Guide du Partenariat Scientifique avec des Pays en Développement, commission suisse pour le partenariat avec les pays en développement, 1998 (KFPE guidelines):

Les onze principes du partenariat scientifique

1. Déterminer ensemble l'objet de la recherche
2. Etablir un climat de confiance
3. Informer et créer des réseaux
4. Partager les responsabilités
5. Promouvoir la transparence
6. Assurer le suivi de la coopération
7. Faire connaître les résultats
8. Exploiter les résultats
9. Partager équitablement les gains
10. Renforcer le potentiel de recherche
11. Assurer l'acquis