Présentation

Commission des privat-docents

Liste des membres

Jean-Louis FROSSARD (Président) Professeur
Martine COLLART Professeure
Eric FERAILLE Professeur
Alain GERVAIX Professeur
Philippe HUGUELET Professeur
Samia HURST Professeure
Tommaso LOMBARDI Professeur
Mathieu NENDAZ Professeur
Marco ROFFI Professeur
Margitta SEECK Professeure
Jacques SERRATRICE Professeur
Frédéric TRIPONEZ Professeur
Bernhard WEHRLE-HALLER Professeur
   
Membre ex-officio  
Daniela PRAZ  

Mandat

  • Evalue les candidatures au titre de privat-docent transmises au doyen.
  • Désigne un rapporteur.
  • Transmet la thèse aux experts externes.
  • Après acceptation de la thèse, fait part de son appréciation au doyen qui, en cas d'avis favorable, met à l'ordre du jour du Collège des professeurs la leçon de privat-docent.
  • A la demande du doyen, participe avec les départements concernés à l'évaluation des prestations scientifiques et d'enseignement de candidats aux renouvellements successifs à la fonction de privat-docent.

Infos pratiques

Le présent document complète le Règlement du 17 mai 2013 relatif aux fonctions de privat-docent de la Faculté de médecine de l’Université de Genève

Dépôt des candidatures (cf. article 3 du Règlement)

La commission, qui se réunit toutes les 6 semaines environ, étudie les dossiers qui lui ont été présentés et, en cas d’avis favorable, nomme un rapporteur. En principe, ce dernier rencontre le-la candidat-e, ainsi que toute autre personne qu’il juge nécessaire, et rédige un rapport. (Dossier de candidature - liste des documents à fournir)

Admissibilité à la fonction de privat-docent (cf. article 4 du Règlement)

Il n’y a pas de distinction dans l’admissibilité à la fonction de privat-docent, du point de vue des heures d’enseignement effectuées, entre les privat-docents externes et les privat-docents internes (cf. chapitre Renouvellements de mandat). Les CV et liste de publications doivent être rédigées selon les normes facultaires (modèle de CV) et accompagnés des relevés des heures d’enseignement pré-graduées et post-graduées tirés des bases de données facultaires et du  tableau Excel (Récapitulatif enseignement pré-+postgradué 16-17).

Dans le cas de candidatures locales (intra muros), la fonction de privat-docent représente un passage obligé pour toute personne ayant un profil et des ambitions académiques ainsi que pour tout médecin briguant un poste de médecin adjoint agrégé aux HUG.

Dans le cas de candidatures extérieures à la Faculté de médecine de Genève (extra muros), la fonction de privat-docent permet à la Faculté de maintenir des contacts étroits avec des médecins et-ou collaborateurs dont les domaines d’expertise complètent et renforcent les activités d’enseignement et de recherche des secteurs concernés.

Rédaction de la thèse (cf. article 6 du Règlement)

Dans le but de faciliter la procédure de son évaluation par des experts nationaux et internationaux, la rédaction de la thèse en anglais est fortement encouragée. Le travail de thèse doit contenir, quelle que soit sa forme :

  • la page de garde (Anglais / Français)
  • la table des matières
  • un résumé
  • une introduction générale (10 pages au minimum)

Au bas de toute table ou figure tirée d’une autre publication, la source de la table ou de la figure sera mentionnée en toutes lettres.
Toute nouvelle thèse sera vérifiée au moyen d’un logiciel anti-plagiat, c’est pourquoi il est conseillé de bien identifier les parties déjà publiées.
Lorsque les experts suisses et internationaux demandent d’apporter des corrections au travail de thèse, celles-ci seront indiquées en couleur dans la version soumise pour approbation par le-la président-e.

Pour tout renseignement complémentaire, le-la candidat-e peut s’adresser au rapporteur désigné ou au - à la – président-e de la Commission.
Après la leçon d’habilitation, la version définitive de la thèse sera déposée dans l’ « archive ouverte de l’UNIGE », avec l’option « accès libre, restreint, interdit ».

Leçon d’habilitation (cf. article 9 du Règlement)

La leçon publique se donne en français ; sa durée est de 20 minutes, comprenant

  • 15 minutes d'exposé
  • 5 minutes de discussion

Les diapositives peuvent être en français ou en anglais. Elles comportent le logo de la faculté de médecine.
Un beamer est à disposition.

Rappel : Cette leçon est destinée à montrer les qualités didactiques du-de la candidat-e. Il convient d’introduire le sujet de la thèse dans un contexte général, compréhensible pour chacun et de citer les travaux les plus relevants sur ce sujet. Les points forts et les limites de la recherche du-de la candidat-e doivent être intégrés à la présentation. Les conclusions décrivent les perspectives de la recherche future sur le sujet.

N.B. Les candidat-e-s informent les auditeurs (famille et amis) qui assistent aux leçons de privat-docents de rester pendant toute la séance, afin d'éviter les va-et-vient qui perturbent la séance.

Renouvellement de mandat (cf. chapitre IV, articles 12 et 13 du Règlement)

Toute nomination à la fonction de privat-docent est soumise à un renouvellement. A cet effet, une proposition est adressée par le doyen aux directeurs de département afin que ceux-ci préavisent sur le renouvellement, le renouvellement conditionnel ou le non-renouvellement des privat-docents concernés. Les conditions suivantes doivent être remplies lors du renouvellement de la fonction :

Privat-docent « interne »

  • Enseignement : minimum 30 heures par année, dont 50% au minimum d’enseignement pré-gradué.
  • Recherche: activités de recherche (clinique ou fondamentale) menant à des publications scientifiques originales dans des journaux à politique éditoriale et/ou rédaction de livres, de chapitres de livres, etc., selon la spécialité.
  • Clinique: participation aux activités cliniques avec un poste à responsabilités.

Privat-docent « externe »

  • Enseignement : minimum 10 heures d’enseignement pré-gradué par année.
  • Recherche: activités de recherche personnelles (clinique ou fondamentale) ou en collaboration avec des membres de la Faculté de médecine, illustrées par des publications scientifiques dans des journaux à politique éditoriale et/ou par la rédaction de livres, de chapitres de livres, etc., selon la spécialité.
  • Clinique: collaboration clinique, attestée par le directeur du département ou le chef de service.