RECHERCHE

Médecine fondamentale: de la molécule à l'organisme

recherche

 

La Section de médecine fondamentale axe ses recherches sur la connaissance de la fonction normale du corps humain et des altérations qui surviennent lors de maladies. Ces recherches s’opèrent aussi bien au niveau moléculaire que de l’organisme entier. Cinq départements de recherche sont actuellement actifs; le sixième, celui de Science des protéines humaines, n’existe plus depuis le 1er janvier 2018; ses activités ont été réparties dans les autres départements de recherche fondamentale ou clinique de la Faculté.

Les mystères du cerveau et des connections neuronales sont déchiffrés par le Département des neurosciences fondamentales, alors que le génome est décrypté en toutes lettres par le Département de médecine génétique et développement qui s’occupe aussi de mieux comprendre les étapes du développement embryonnaire et cellulaire. Les défenses immunes et la migration des cellules (embryogenèse, oncologie) sont étudiée par le Département de pathologie et immunologie, tandis que le Département de physiologie cellulaire et métabolisme cherche à élucider les mécanismes cellulaires impliqués dans les maladies vasculaires, l’obésité ou encore le diabète. Le Département de microbiologie et médecine moléculaire étudie la biologie de microorganismes, - parasites, champignons, bactéries et virus -  ainsi que leurs interactions avec l'hôte infecté.