Maîtrise d'Etudes Avancées en Santé publique - pour en savoir plus

 

 

Programme
Conditions d'admission et inscription
Les enseignants


Programme

Principes généraux

Le MAS en santé publique (MAS-SP) s'appuie sur deux axes de travail principaux durant les trois ans de formation.

  • Les regroupements, soit 15 semaines (cinq par année académique) de cours sur des thèmes de santé publique,
  • Les projets personnels que l'étudiant-e doit réaliser à partir de ses problématiques professionnelles: 6 travaux + un travail de mémoire

Ces projets sont réalisés à l’aide d'outils et de ressources que l'étudiant-e est encouragé-e à explorer durant sa formation.

Les regroupements - généralités

L'ensemble des étudiants-e-s  et de l'équipe du MAS-SP se retrouve durant cinq regroupements annuels d'une semaine qui ont lieu le plus souvent dans le canton de Genève mais peuvent être organisés dans d'autres régions de la Suisse ou de l'étranger.
Programme 2011 2012

Les thèmes abordés

Durant chaque année académique, les étudiant-e-s des trois volées ont ensemble l'occasion d'aborder un certain nombre de thèmes généraux de santé publique, d'acquérir des outils standards et de faire le point sur leurs projets personnels.

Afin que les étudiant-e-s aient l'occasion de suivre chaque fois un programme différent durant leurs trois ans de formation, chaque regroupement (15 en tout durant les trois ans) aborde un thème spécifique.

Si les thèmes sont spécifiques et variés d'un regroupement à l'autre, ceux ci n'entrent pas moins dans un cadre conceptuel plus général qui se répète chaque année et suis le plan d'étude définit dans le règlement.

Titres thématiques des modules servant de cadre aux regroupements

  • Épidémiologie
  • Communication en Santé publique
  • Politique/planification en Santé publique
  • Santé internationale
  • Prévention et promotion de la santé
  • Sciences sociales et économiques
  • Microinformatique 
  • E-module – problèmes prioritaires de santé

Les thèmes sont abordés par le biais de conférences par les expert-e-s invité-e-s, de travaux de groupe et d'une revue de littérature.

Les activités pédagogiques

En marge des activités consacrées au thème de la semaine, les regroupements comportent également des plages horaires réservées à des activités pédagogiques que le diplôme offre sur l'ensemble des trois années de formation. Parmi ces activités, on retrouve :

  L’Epidémiologie

L'étudiant-e suit entre deux et quatre heures de cours d'épidémiologie lors de chaque regroupement, participe à une séance de "journal-club épidémiologique" et travaille de manière individuelle entre les semaines de regroupements. La validation se fait par des contrôles de connaissances annuels et, en fin de formation, une lecture critique d'un article scientifique.

  Journal club sociologique

La lecture d'un article de sociologie relatif au thème du regroupement est systématiquement proposée aux étudiant-e-s, suivie d'une séance d'analyse critique.

  Lecture accompagnée

Outre les références bibliographiques liées au thème de chaque regroupement, l'étudiant-e lit durant l'année un certain nombre d'ouvrages de base de santé publique dont des points spécifiques sont repris avec le groupe et les enseignants durant des séances de lecture. accompagnée.

  Forums et présentations de projets

Les étudiant-e-s peuvent bénéficier d'une plateforme d'échange et d’intervision, au sujet de leurs projets personnels en cours. Ils ont également l'occasion de présenter la réalisation de leurs projets à leurs collègues.

  Rendez-vous avec l'équipe du MAS-SP

Des plages horaires libres sont laissées durant chaque regroupement afin que les étudiant-e-s puissent rencontrer les membres de l'équipe en charge du suivi de leurs projets.

  Ateliers informatiques

Les étudiant-e-s participent à des ateliers informatiques portant sur certains outils utiles à l'acteur de santé publique.

Projets personnels

Durant les trois ans de formation, les étudiant-e-s doivent réaliser six travaux personnels, ainsi qu'un travail de mémoire de fin d'étude. Le suivi de l'étudiant-e durant la réalisation de ses travaux est assuré par l'équipe de la maîtrise et/ou par des expert-e-s de l'extérieur.

L'étudiant-e établit un plan de formation avec l'appui du responsable de cohorte, dans lequel sont précisés les objectifs éducationnels personnels visés.

Pour chaque projet personnel, il soumet une proposition de projet personnel qui est validée par le tuteur.

Travaux de mémoire

Tous les étudiant-e-s doivent rendre un projet de mémoire qui doit être validé par l’équipe de coordination avant de se lancer plus avant dans leur travail.

Le mémoire est lu par les responsables de la formation. Une fois le travail de mémoire accepté selon la grille de validation, une soutenance avec un-e expert-e extérieur-e est organisée.

Conditions d'admission et inscription

Conditions d'admission

Toute personne, titulaire d'une licence ou d'un diplôme universitaire de : médecine, biologie, urbanisme, droit, sociologie, sciences politiques, sciences de l'éducation, gestion, etc. et pouvant témoigner d’une expérience professionnelle de trois ans dans le domaine de la santé.

Les personnes titulaires d’un diplôme professionnel non universitaire doivent en outre avoir acquis une expérience professionnelle d’au moins cinq ans dans le domaine de la santé publique.

Inscription au MAS en santé publique

Sélection

La première étape de sélection se fonde sur la qualité des dossiers de candidature (expérience professionnelle, formations antérieures, motivations et faisabilité du projet de formation). Dans un deuxième temps, des entretiens sont envisageables selon les cas et le nombre de candidatures reçues.

Délai d'inscription

Le délai pour l'inscription est fin mai de chaque année. Les candidats-es recoivent une réponse dès fin juin.

Titre délivré

Les candidats-es qui auront satisfait aux exigences du règlement obtiendront une Maîtrise de formation continue en Santé publique de l'Université de Genève reconnue comme équivalent d'un Master in Public Health par la Fédération des Médecins Suisses (FMH) pour l'obtention du titre de spécialiste FMH en prévention et santé publique.

Coût des études

Les finances d'étude pour l'ensemble des trois années de la Maîtrise s'élèvent à CHF 24'000.-, soit CHF 8'000.- par année, payables en deux versements : octobre (CHF 4'000.-) et avril (CHF 4'000.-) Pour les personnes ne résidant pas à Genève, il faut ajouter le prix du voyage jusqu'à Genève et prévoir un budget pour le logement, l'alimentation et les transports dans Genève d'environ CHF 1'500.- par regroupement.

Les enseignants


La Maîtrise de formation continue en santé publique (MAS-SP) est coordonnée par une équipe multidisciplinaire de six personnes. L'équipe organise les regroupements et assure le suivi du déroulement des projets des étudiant-e-s. Dans ce cadre, des experts peuvent être sollicités, qui conseillent et valident les travaux réalisés. En outre, l'IMSP collabore avec un certain nombre d'institutions actives dans le domaine de la santé publique ou de son enseignement. L’ensemble de ces partenaires constitue un réseau multidisciplinaire et interinstitutionnel de grande qualité pour la formation.

Equipe de coordination

 

Philippe Chastonay, MD, MpH Médecin Professeur associé de santé publique, IMSP Coordinateur et responsable du MAS-SP   Olivier Duperrex, MD, Msc Médecin pédiatre, chargé d’enseignement, IMSP Expert de projets du MAS-SP
Emilien Jeannot Msc, MpH Biologiste collaborateur scientifique, IMSP Responsable de cohorte   Axel Maxime Klohn, MD, MpH Médecin, collaborateur scientifique, IMSP Responsable de cohorte  
Béat Stoll, MD, MpH Médecin, chargé d’enseignement, IMSP Responsable de cohorte   Astrid Stuckelberger, PhD Dr en psychologie, chargée d’enseignement, IMSP Responsable de cohorte  
Florence Walker Secrétaire et administratrice du MAS-SP, IMSP   Véronique Zesiger RN, MpH, MSE Infirmière, collaboratrice scientifique, IMSP  

Une équipe rapprochée d'experts

Eric Brenner, MD Professeur de Santé publique   Benoit Bastard, Sociologue Directeur CNRS, Paris  
Claudine Burton-Jeangros, Sociologue Professeure associée, Université de Genève   Paul Bouvier, MD, Msc CICR, Genève  
 Yves Etienne, MpH CICR, Genève   Jean-Francois Etter, PhD, MpH Maître d'enseignement et de recherche, IMSP  
Bengt E. Kayser  MD, Msc Professeur ordinaire, Université de Genève   Emannuel Kabengele Mpinga, PhD, MpH Professeur associé, SSPH+  
Roberto Moretti MD, MpH Chargé d’enseignement, IMSP   Claude-François Robert, PhD, MpH médecin cantonal, Neuchâtel  


Des collaborations avec de nombreuses institutions de sante publique

Comité International de la Croix Rouge, Genève

Fédération Internationale des Sociétés de la Croix-Rouge et du Croissant-Rouge, Genève

Bureau  International du Travail, Genève

Organisation Mondiale de la Santé, Genève

Office Fédéral de la Santé Publique, Berne

Promotion Santé Suisse, Berne

Direction du Développement et de la Coopération, Confédération Suisse, Berne

Troped Network For Education In International Health

Institut Tropical et de Santé Publique Suisse (Swiss TPH), Bâle

Faculté de Médecine et Sciences Biomédicales de Yaoundé, Cameroun

Département de Santé Publique, Université Lyon I, France

Département de Santé Publique, Université de Montréal, Canada

Association des Ecoles de Santé Publique Européennes  (Aspher), France

Forum de L’Université de la Société Académique de Genève

Et un partenariat étroit avec la

Swiss School of Public Health+ (SSPH+)

Swiss School of Public Health +

Accréditée (2008-2015) par la Conférence universitaire suisse sur recommandation de
l'Organe d'accréditation et de qualité des hautes écoles suisses 

Affiliations:

Institut de médecine sociale et préventive, Faculté de Médecine, UniGE

Formation continue, UniGe

top