Données suisses

Le cancer est actuellement la deuxième cause de décès en Suisse après les maladies cardiovasculaires. Quatre personnes sur dix font l’expérience d’un diagnostic de cancer aujourd’hui et cette maladie représente 30% des décès. Mais quels sont les types de cancer, quels sont leurs facteurs de risque et les chances de guérison ? Les données sur l’ensemble de la Suisse sont récoltées par les registres cantonaux, l’Institut national pour l’épidémiologie et l’enregistrement du Cancer (NICER) et l’Office fédéral de la statistique (OFS). Les présents rapports scientifiques et publications sont le fruit de leurs analyses et expertise épidémiologique pour proposer un état des lieux du cancer en Suisse. Ces données offrent un panorama suisse sur la prévention, la survie et la mortalité de cette maladie et fournissent une contribution essentielle à la lutte contre le cancer dans notre pays.

Rapports scientifiques

Les présents rapports sur la mortalité et l’incidence du cancer en Suisse mesurent le nombre de nouveaux cas observés et le nombre de décès sur une année par types de cancer. La Suisse recense 14 Registres du cancer qui couvrent 22 cantons, c’est-à-dire plus de la moitié de notre territoire, ce qui représente 63% de la population totale. Cependant vu les différences de couverture statistique selon les régions linguistiques, la représentativité est plus forte pour la partie francophone et italienne avec 100%, alors que pour la suisse alémanique, l’on arrive à 47%.

Publications scientifiques

NICER et les principaux registres cantonaux publient chaque année des articles dans le Bulletin Suisse du Cancer (Schweizer Krebsbulletin), publication quadriennale éditée en commun par dix organisations et institutions (SAKK, NICER, SPOG, KLS, ISREC, SASRO, SGO, OPS, SGPO, SGMO) et spécialisée dans la scène interdisciplinaire oncologique en Suisse.

top