Merci d'activer JavaScript sur votre navigateur
Moisson de prix pour les chercheurs de l'UNIGE

Début d’année haute en couleur pour l'Université de Genève. La période des prix a débuté et, dans ce contexte, ce ne sont pas moins de huit chercheuses et chercheurs du crû qui viennent d’être distingués.

Prix Early Career Contribution in Behavioral and Cognitive Neuroscience
Le prof. Patrick Vuilleumier, du Département de neurosciences fondamentales de l’UNIGE, s’est vu attribuer le Prix Early Career Contribution in Behavioral and Cognitive Neuroscience. Doté d’une somme de 1000 US$, ce prix est décerné tous les deux ans par l'American Psychology Association (APA) pour récompenser les jeunes scientifiques dans certains des domaines-phares des neurosciences. C’est la première fois qu’un Européen reçoit ce prix. Sa remise aura lieu en août prochain à San Francisco.
> Prof. Patrick Vuilleumier
> http://www.apa.org/archives/adseccp.html

Prix CORECHED
En outre, plusieurs chercheuses de la Faculté de psychologie et des sciences de l’éducation de l’UNIGE (FPSE) viennent de recevoir le Prix CORECHED (Coordination de la recheche en éducation). Il leur sera officiellement remis en avril 2007 par la Conseillère fédérale  Doris Leuthard. Accompagné d’une somme de 25 000 francs, le Prix CORECHED est attribué à des scientifiques individuels ou à des groupes de chercheuses et de chercheurs actifs dans la recherche en sciences éducationnelles en Suisse. Et c’est pour leur ouvrage Ecrire pour lire dès 4 ans: didactique de l'entrée dans l'écrit que Madelon Saada-Robert, Martine Auvergne, Kristine Balslev,Véronique Claret-Girard, Katia Mazurczak et Carole Veuthey le reçoivent.
> Prof. Madelon Saada-Robert

Prix Gourfein-Welt 2007
Enfin, Mme Céline Moret recueillera prochainement le Prix Gourfein-Welt 2007 de l'UNIGE et ses 5000 francs de prime pour le travail de maîtrise universitaire qu’elle a réalisé dans le Laboratoire d'anthropologie, génétique et peuplements (AGP) de la prof. Alicia Sanchez-Mazas. Décerné tous les trois ans, le Prix Gourfein-Welt vise à récompenser des recherches apportant une contribution importante au domaine de la biologie animale dans ses rapports avec les progrès de l’humanité. A ce titre, Mme Moret a travaillé sur une énigme considérable puisqu’il s’agit de la diversité des populations humaines pour la digestion du lait à l’âge adulte. La qualité de ce travail est d'autant plus remarquable que Mme Moret est non-voyante de naissance.
> prof. Alicia Sanchez-Mazas

 

 


Université de Genève
Presse Information Publications
février 2007

http://www.unige.ch/presse/archives/unes/2007/20070215prix.php
Imprimer la page