Les 10 dernières nominations [rss 2.0] | Consulter les autres nominations
recherche par nom ou prénom  ::  
 

Portrait de Aleksey TetenovMonsieur Aleksey Tetenov, entré en fonction le 05 mars 2019

Professeur ordinaire
Faculté d'économie et de management - Institute of economics and econometrics

Domaines: Microeconometrics, statistical decision theory, program evaluation

Aleksey Tetenov obtient son doctorat en économie à la Northwestern University (Illinois, USA). A la suite de son doctorat, il occupe le poste de professeur assistant au sein du Collegio Carlo Alberto de Turin de 2008 à 2015. En 2016, Aleksey Tetenov devient professeur assistant à l’Université de Bristol où il est également directeur du Graduate Diploma en économie. Les recherches du Professeur Tetenov associent théorie économique, économétrie et statistiques. Son objectif est d'améliorer la façon dont nous menons des expériences randomisées et dont nous utilisons efficacement leurs résultats dans les décisions politiques. Ses publications ont paru dans des revues renommées telles que Econometrica, Journal of Econometrics, et Proceedings of the National Academy of Sciences. Au sein de la GSEM, le professeur Tetenov intègre l’Institute of Economics and Econometrics (IEE) et enseigne l’économétrie au niveau Bachelor et Master.

Coordonnées |

 

Portrait de Evie VergauweMadame Evie Vergauwe, entrée en fonction le 01 février 2019

Professeure assistante
Faculté de psychologie et des sciences de l'éducation - Section de psychologie

Domaines: La cognition et son développement chez l’enfant

Spécialiste de la cognition et de son développement chez l’enfant, Evie Vergauwe obtient d’abord un diplôme de master en psychologie de l’Université de Gand (Belgique) en 2006. Elle poursuit son cursus à l’Université de Genève où elle obtient un doctorat en psychologie en 2010 avec une thèse sur la mémoire de travail, soit la capacité à maintenir des informations à court terme. La capacité limitée de la mémoire de travail est le principal déterminant de la complexité de la pensée humaine et sa maturation est le déterminant essentiel du développement cognitif de l’enfant. Après un séjour postdoctoral à l’Université du Missouri (USA), Evie Vergauwe rejoint l’UNIGE en 2015 avec une bourse FNS Ambizione. Elle obtient ensuite une bourse FNS Eccellenza Professorial Fellowship, qui lui permet de continuer ses projets de recherche sur la mémoire de travail en tant que professeure assistante. En février 2019, elle accède à la fonction de professeure associée. Désignée Rising Star par l’Association for Psychological Science, Evie Vergauwe participe activement aux initiatives qui facilitent l’approche Open Science (Swiss Open Psychological Science) et les collaborations à large échelle dans le champ de la psychologie (Psychological Science Accelerator).

Coordonnées |

 

Portrait de Marylène Lieber GabbianiMadame Marylène Lieber Gabbiani, entrée en fonction le 01 février 2019

Professeure ordinaire
Faculté des sciences économiques et sociales - Département de sociologie

Domaines: Etudes genres

Suite à un doctorat en sociologie obtenu en 2005 à l’Université de Versailles-Saint-Quentin, Marylène Lieber est nommée successivement collaboratrice scientifique sur un projet de recherche européen, maître-assistante et chercheuse post-doc FNS à l’Université de Neuchâtel, chercheuse associée au Centre d’études français sur la Chine contemporaine à Taipei et à Pékin. En 2018, elle est sélectionnée pour une résidence à l’Institut d’études avancées de Paris. Elle rejoint l’UNIGE comme professeure associée en 2012 et accède à la fonction de professeure ordinaire en février 2019, au sein de l’Institut des études genre et du Département de sociologie et de l’Institut de recherches sociologiques. Spécialiste reconnue des études genre francophones, ses analyses portent sur les violences de genre dans l’espace public et sur leur prise en charge ambivalente par les politiques publiques. S’intéressant aux migrations chinoises, elle a travaillé sur la prostitution chinoise à Paris. Elle questionne plus largement les articulations entre violences de genre, espaces publics, sexualité et trajectoires migratoires.

Coordonnées |

 

Portrait de Paul-Alexis MelletMonsieur Paul-Alexis Mellet, entré en fonction le 01 février 2019

Professeur ordinaire
Institut d'histoire de la Réformation - Institut d’histoire de la Réformation

Domaines: histoire de l’État, conflits religieux en Europe, identité confessionnelle

Après une première formation en philosophie à l’Université de Paris-Sorbonne, Paul-Alexis Mellet a accompli des études d’histoire dans la même université. Agrégé en histoire, il a obtenu un doctorat dans cette discipline à l’Université de Tours en 2004, avec une thèse consacrée à la représentation du temps et de l’histoire chez les monarchomaques protestants de langue française. Habilité à diriger des recherches depuis 2017, Paul-Alexis Mellet, fort d’une expérience de plus de vingt ans dans l’enseignement, a, notamment, été professeur agrégé à l’IUFM de Tours, chargé de cours auprès des Universités de Cergy-Pontoise, Versailles-Saint-Quentin et Poitiers et, depuis 2012, maître de conférence à l’Université de Tours. Ses publications comptent, outre de très nombreux articles et des volumes collectifs, deux monographies: Les Traités Monarchomaques. Confusion des temps, résistance armée et monarchie parfaite (vers 1560 -¬ vers 1600) (Genève, 2007) et Remontrance et négociation. Une autre histoire des guerres de Religion (à paraître en 2019). Il est également le coauteur de plusieurs éditions critiques de sources du XVIe siècle, dont, entre autres, le Reveille-matin des François et de leurs voisins (Paris, 2016) et le Conseil à la France désolée de Sébastien Castellion (Genève, 2017). Son axe de recherche se situe au carrefour de l’histoire théologico-politique, de l’histoire du livre et de celle des pratiques religieuses ; il s’intéresse tout particulièrement à l’histoire de l’État et aux conflits religieux en Europe, au tyrannicide, aux lectures de la Bible, aux techniques de désinformation et aux questions d’identité confessionnelle. Nommé professeur ordinaire à la Faculté des lettres de l’Université de Genève dans un poste rattaché à l’Institut d’histoire de la Réformation, Paul-Alexis Mellet prend ses fonctions en février 2019.

Coordonnées |

 

Portrait de Ueli ZahndMonsieur Ueli Zahnd, entré en fonction le 01 février 2019

Professeur ordinaire
Faculté autonome de théologie protestante - Institut d’histoire de la Réformation

Domaines: Philosophie et théologie du Moyen-âge, humanités numériques

Agé de 40 ans, Ueli Zahnd a déjà à son actif une belle carrière académique et un impressionnant dossier scientifique. Titulaire d’une licence en théologie de l’Université de Berne (2005), d’un DEA en études réformées, rédigé à Genève sous la direction de la professeure Irena Backus (2006), puis d’un doctorat en philosophie de l’Université de Fribourg-en-Brisgau pour une thèse sur la sémiotique à la fin du Moyen Age (2013), il est l’auteur de nombreux travaux sur la philosophie et la théologie des 15e et 16e siècles. Ses recherches portent essentiellement sur le mouvement de la Réforme, qu’il s’attache à inscrire dans le contexte de l’histoire intellectuelle des derniers siècles du Moyen-âge. Polyglotte, homme de plusieurs cultures et de plusieurs époques, Ueli Zahnd allie une curiosité intellectuelle féconde à une grande expérience de l’enseignement universitaire et de la communication des savoirs (il était jusqu’ici professeur associé d’histoire du christianisme à l’Université de Bâle), mais aussi à un intérêt prononcé pour le développement des humanités numériques. Depuis février 2019, il est professeur à la Faculté de théologie, dans le cadre d’un poste rattaché à l’Institut d’histoire de la Réformation.

Coordonnées |

 

Portrait de Cornelia HummelMadame Cornelia Hummel, entrée en fonction le 01 février 2019

Professeure associée
Faculté des sciences de la société - Département de sociologie

Domaines: Sociologie de la vieillesse et du vieillissement

Cornelia Hummel obtient un doctorat en sociologie de l’Université de Genève en 2000 avec une thèse intitulée «Les représentations sociales de la vieillesse». Elle poursuit sa carrière à l’UNIGE en tant que maître d’enseignement et de recherche. Spécialiste reconnue de la sociologie de la vieillesse et du vieillissement, elle étudie notamment les représentations sociales et les modalités de construction sociale de la vieillesse, dans une perspective historique et épistémologique. Ses recherches récentes portent sur le vieillissement dans les espaces urbains et les institutions carcérales, menées en partie avec des méthodes visuelles (photographie). Depuis 2017, elle est directrice de l’Unité de sociologie visuelle de l’Institut de recherches sociologiques. En février 2019, Cornelia Hummel accède à la fonction de professeure associée à 60% au Département de sociologie de la Faculté des sciences de la société de l’UNIGE. Elle s’investira dans le cadre du Bachelor en Sociologie et du Master en Sociologie. Ses recherches contribueront à étendre le rayonnement du Département de sociologie et de l’Institut de recherches sociologiques.

Coordonnées |

 

Portrait de Stéphane GuerrierMonsieur Stéphane Guerrier, entré en fonction le 01 janvier 2019

Professeur assistant
Faculté d'économie et de management - Faculté d’économie et de management (GSEM) - Research Center for Statistics (RCS) et Institute of Management (IoM) Faculté des Sciences - Section des Sciences Pharmaceutiques

Domaines: Computational Statistics, Time series analysis, Applied Statistics et Data Science

L’Université de Genève a nommé Stéphane Guerrier au titre de Professeur assistant – boursier FNS à la Faculté d’économie et de management – GSEM – ainsi qu’à la Faculté des sciences le 1er janvier 2019. De nationalité suisse, Stéphane Guerrier obtient un Master en Sciences et ingénierie de l’environnement à l’EPFL en 2008. Il poursuit sa formation par un doctorat en statistique obtenu en 2013 à la Geneva School of Economics and Management (GSEM) de l’UNIGE. Après un séjour d’une année à l’University of California, Santa Barbara (USA) en tant que professeur assistant invité, Stéphane Guerrier occupe le poste de professeur assistant dans le département statistique de l’University of Illinois at Urbana-Champaign (USA) de 2014 à 2017. En juillet 2017, Stéphane Guerrier est nommé professeur assistant en statistiques et data science au sein du département de statistique et de l’institut de Cybersciences de la Pennsylvania State University (USA).Les recherches du Professeur Guerrier qui portent notamment sur la statistique computationnelle ont été publiées dans des revues prestigieuses telles que le Journal of the American Statistical Association.Stéphane Guerrier a été engagé à l’Université de Genève comme professeur assistant - boursier FNS dans le cadre du projet de recherche intitulé "New Challenges for Statistical Methods in Large and Complex Data Settings: Analysis of Dependent Data and Model Selection".

Coordonnées |

 

Portrait de Ecaterina Bulea BronckartMadame Ecaterina Bulea Bronckart, entrée en fonction le 01 décembre 2018

Professeure associée
Faculté de psychologie et des sciences de l'éducation

Domaines: didactique, théorie du langage, rôle du langage dans le processus de développement professionnel

Ecaterina Bulea Bronckart étudie la psychologie et les sciences de l’éducation à l’Université de Cluj en Roumanie. Elle poursuit sa formation à l’Université de Genève, où elle obtient conjointement un diplôme spécialisé en didactique du français langue étrangère de la Faculté des lettres et une licence en sciences de l’éducation de la Faculté de psychologie et des sciences de l’éducation. Elle achève un doctorat en sciences de l’éducation en 2007. A l’Université de Genève, elle exerce les fonctions d’assistante, de maître-assistante, puis de chargée de cours, et collabore à plusieurs projets de recherche sur des thématiques à l’interface entre les sciences du langage, les sciences de l’éducation et la psychologie. Plusieurs d’entre eux sont développés dans le cadre de réseaux internationaux, en particulier le réseau de l’Interactionnisme socio-discursif (ISD) et l’Association pour la recherche en didactique du français (AIRDF), ce qui lui donne l’occasion de collaborer étroitement avec des collègues et équipes de différentes universités francophones, mais aussi d’Espagne, du Portugal, du Brésil et d’Argentine. Ses recherches et enseignements couvrent trois axes principaux: la didactique de la langue première, domaine dans lequel un vaste programme de recherche soutenu par le Fonds national suisse de la recherche scientifique est en cours; les théories du langage, et plus particulièrement l’oeuvre fondatrice de Ferdinand de Saussure, et enfin le rôle du langage dans le processus de développement professionnel.

Coordonnées |

 

Portrait de François SarasinMonsieur François Sarasin, entré en fonction le 01 novembre 2018

Professeur ordinaire
Faculté de médecine - Département d’anesthésiologie, pharmacologie, soins intensifs et urgences

Domaines: Médecine interne

François Sarasin obtient un diplôme de médecin en 1983, un doctorat en médecine en 1992, puis un titre de spécialiste FMH de médecine interne en 1994 et un certificat de médecine urgence hospitalière en 2005. Ses travaux scientifiques et publications concernent principalement, dans le domaine des urgences : l’application de stratégies de prises en charges validées, des études pragmatiques (notamment pour la syncope), la recherche en service de santé, les analyses coût-efficacité et la recherche portant sur la qualité des soins. Privat-docent de la Faculté de médecine depuis 1997, il est nommé simultanément en 2007 professeur associé au Département d’anesthésiologie, pharmacologie et soins intensifs de la Faculté de médecine et médecin-chef du Service des urgences des HUG. François Sarasin a également contribué au développement de l’enseignement de la médecine d’urgence en tant que discipline dès le niveau pré-gradué. Il est promu à la fonction de professeur ordinaire au Département d’anesthésiologie, pharmacologie et soins intensifs en novembre 2018.

Coordonnées |

 

Portrait de Andreas BolandMonsieur Andreas Boland, entré en fonction le 01 novembre 2018

Professeur assistant
Faculté des sciences - Département de biologie moléculaire

Domaines: machineries moléculaires

Andreas Boland, né le 9 janvier 1983, obtient le « Vordiplom », équivalent du master en 2006 à Jena. Il poursuit ses études et obtient un doctorat ès sciences en 2009 à l’Universtié Friedrich-Schiller également à Jena. Son sujet de thèse porte sur « Structural Characterization of Eukaryotic mRNA Decay Factors Involved in Post-Transcriptional Gene Regulation ». Depuis mars 2018 Andreas Boland est chercheur scientifique au MRC Laoratory of Molecular Biology à Cambridge, Royaume Uni. Durant cette période, il travaille à élucider les mécanismes utilisés par les machineries moléculaires pour réguler la progression du cycle cellulaire. Ces résultats lui permettent de publier dans des revues scientifiques comme Nature Structure Moleclar Biology. Le travail d’Andreas Boland est aussi récompensé par une bourse Marie Sklodowska-Curie du programme Horizon 2020. Il se voit également octroyer une bourse à long terme par l’Organisation Européenne de Biologie Moléculaire (EMBO) ainsi qu’une bourse pour le développement de carrière par le MRC-LMB de Cambridge. Andreas Boland rejoint le département de biologie moléculaire en tant que professeur assistant le 1er novembre 2018.

Coordonnées |