Démarche d'amélioration

Évaluation d'entités académiques

Comme pour les programmes, le processus se déroule en trois phases: une auto-évaluation, une expertise externe et un plan d’action pour assurer, si nécessaire, le développement et l’amélioration de l’entité évaluée.                                  

  • Évaluation gérée par l'Université

Cette évaluation est effectuée de manière ponctuelle. Elle est conduite par le Rectorat et suivie par le Bureau Qualité.

Le processus d’évaluation concerne les entités académiques suivantes de l'Université de Genève:

- Unité Principale d’Enseignement et de Recherche, (UPER),

- Unité d'Enseignement et de Recherche, (UER),

- Département,

- Section.

Il permet de réaliser un bilan des activités d’enseignement, de recherche, de service à la Cité et de gestion, tout en dégageant un plan d'amélioration de l'entité à court et moyen terme.

 

  • Évaluation externe : audit, certification, accréditation, fédéraux ou sectoriels

Assumée par la direction de l'entité, l'évaluation externe s'effectue dans un cadre de validité de quelques années, renouvelable.

L’évaluation externe peut être soit obligatoire selon les entités, soit volontaire. Elle est effectuée par un organisme notifié (EQUIS, SAS, eduQua). Elle porte sur le système qualité de l'entité. Il ressort de cette évaluation externe un niveau de qualité reconnu et une conformité de système qualité à des exigences de référence. Exemples : Formation Continue, laboratoire. L'entité informe le Rectorat de l'évaluation externe et de son résultat.

 

  • Évaluation AAQ du système qualité de l'UNIGE

Sur mandat du Secrétariat d'État à la formation, à la recherche et à l’innovation (SEFRI), l'Agence suisse d'accréditation et d'assurance qualité des hautes écoles suisses (AAQ, ex-OAQ depuis 2015-01-01) évalue les systèmes internes d'assurance qualité des hautes écoles suisses. Ces évaluations avaient pour finalité jusqu'au 31 décembre 2014 une examen sommaire de la qualité des institutions par un audit quadriennal. Depuis le 1er janvier 2015, date d'application de la LEHE, Loi fédérale sur l'encouragement et la coordination des hautes écoles, ces évaluations conduisent à l'accréditation des institutions et sont aussi effectuées par audit.

L’UNIGE a été auditée par l'OAQ en 2003-2004, en 2007-2008 et en 2013-2014. L'audit se déroule en trois temps : rapport d'auto-évaluation, visite d’un groupe d'expert-e-s puis rapport et décision. Le rapport définitif sert de fil conducteur pour l'amélioration du système intégré d'assurance qualité de l'Université de Genève.