Actions égalité | Calendrier annuel

Stéréotypes tip tip 2013-2015

 

20 novembre 2014 

La virilité, hier et aujourd'hui  > VISIONNER LA VIDEO DE LA CONFERENCE !
Georges Vigarello, professeur et directeur d'études EHESS, Paris.

Conf_Vigarello_Affiche_04092014_unige.jpg

Les rapports entre homme et femme, longtemps profondément asymétriques, ont été bouleversés durant ces dernières décennies. Leurs références imaginaires l’ont été tout autant. L’image de Terminator, par exemple, loin de représenter un surhomme demeure une parodie, illusion d’une puissance largement contestée. Les traditionnelles vertus masculines ne sont-elles pas partagées par le féminin? Reste que nous vivons encore un temps où les imaginaires d’égalité convergent comme jamais, alors que nombre d’obstacles aussi réels que concrets continuent à s’y opposer.

LA VIRILITÉ POSSÈDE UNE TRADITION IMMÉMORIELLE : ELLE N’EST PAS SIMPLEMENT LE MASCULIN, MAIS SA NATURE MÊME, SA PART LA PLUS « NOBLE ».

La virilité serait vertu. Elle viserait le «parfait», fondant sur un idéal de domination masculine une des caractéristiques des sociétés occidentales. Une puissance a été inventée, de la force physique au courage moral, imposant ses codes, ses rituels, sa formation.

 - Tradition plus complexe pourtant, elle ne saurait en rien figer la virilité dans une histoire immobile. Les qualités se recomposent avec le temps. La société marchande ne saurait avoir le même idéal viril que la société militaire. Le courtisan ne saurait avoir le même idéal viril que le chevalier. La cour et la ville inventent des modèles décalés. Ce sont ces différences et ces changements que retrace ce premier volume, de l’Antiquité jusqu’aux Lumières, introduisant de l’histoire dans ce qui semble ne pas en avoir.

 

- Tradition sévèrvigarello_virilite_14.jpge aussi, la perfection serait toujours menacée de quelque insuffisance : la force ne peut ignorer la fragilité. Reste une rupture marquante avec les Lumières : celle visant la domination elle-même. Une virilité nouvelle s’y affirme. L’ancienne ascendance est condamnée, les pères peuvent apparaître en « tyrans », alors même que rien ne conteste encore la domination sur le féminin (seuil).

Georges Vigarello explique comment les modèles ont varié au fil des temps et des contextes sociaux, au travers du prisme de la virilité. Il présente une analyse des sociétés et des cultures d'hier et d'aujourd'hui.

> Le Courrier "La virilité est toujours plus contestée" 01.12.14 > Le Matin "la virilité à toujours été en crise" 20.11.14 > Le Matin "entre une bière ou une manicure, pourquoi choisir?" 20.11.14 > TdG "18:30 Virilité" 20.11.14 

Campagne Stéréotypes tip tip 2013-2016

Mercredi 7 mai 2014

Les femmes sont-elles des athlètes comme les autres ? Conférence | 18:30 | U300 |  VISIONNER LA VIDEO DE LA CONFERENCE !

affiche Depaule

Cette conférence entre dans le cadre des actions Genre et sports 2014 menées par la Ville de Genève, agenda 21 ville durable et prolonge le projet Corps de femme123 et variation2 présenté au Théâtre Saint-Gervais.

Si le sport est un formidable vecteur d’égalité, d’émancipation et de renforcement de soi, il peut être aussi, malheureusement, encore porteur de représentations stéréotypées qui renforcent les discriminations. Dans le cadre de Corps de femme, Judith Depaule questionne le corps et la féminité à travers différents sports dits virils. Sa démarche théâtrale lui permet de déconstruire les stéréotypes véhiculés dans ce monde … et ailleurs. Cette metteure en scène et auteure des spectacles et de l’installation vidéo Corps de femme, interroge la bicatégorisation des sexes, à la systématisation et au besoin de normes de la société qui figent la femme dans une représentation fabriquée de la féminité. Le sport, où le corps est particulièrement mis en jeu et soumis à la suprématie masculine, est un des secteurs les plus révélateurs d’inégalités. Comment et pourquoi s’empare-t-on de ces sujets quand on est une artiste ? Quelles œuvres et quelles actions développe-t-on ?

Dossier de presse de Judith Depaule

Sur les ondes

http://www.radiovostok.ch/blog/podcast/arts-vivants/corps-de-femme/

http://www.rts.ch/emissions/la-puce-a-l-oreille/

Dans la presse

> Le Temps, Sois Belle, sois une brute et tais-toi (7 mai 2014)

> Tribune de Genève, Saint-Gervais tire le portrait des femmes athlètes (6 mai 2014)

> Le Courrier, Les femmes, des athlètes comme les autres?

Campagne Stéréotypes tip tip 2013-2016

Vendredi 29 mars 2014

Men and Women in Social Hierarchies | Etat des lieux de la recherche sur le genre et le statut social

Affiche_Sympo

Organisé par Dre Klea Faniko, UNIGE | Prof. Fabio Lorenzi-Cioldi, UNIGE | Dre Oriane Sarrasin, Université de Sussex | Dr. Eric Mayor, Université de Neuchâtel. En partenariat avec le Bureau de l’égalité, UNIGE.

Ce symposium OUVERT A TOUS LES PUBLICS a eu pour but de réunir des personnes impliquées dans la recherche académique travaillant autour de la thématique du genre et du statut social. Cette rencontre visait également à étendre et consolider les liens entre les chercheurs et les chercheuses des différentes universités de Suisse Romande. Les contributions des participant-e-s paraîtront, en 2015, dans un ouvrage collectif intitulé Men and women in social hierarchies.

Keynote: Sabine Sczesny, professeure en psychologie sociale, Université de Berne et présidente de la Société Suisse de Psychologie.

The primary goal of the present symposium is to bring together researchers studying gender and social status. It also aims at broadening and strengthening collaborations between researchers from the various Swiss French Universities. The contributions of the participants will be published in an edited volume entitled Men and women in social hierarchies.
 

>> Gender and Social Hierarchies Perspectives from Social Psychology (oct 2015)
Edited by Klea Faniko, Fabio Lorenzi-Cioldi, Oriane Sarrasin, Eric Mayor, Taylor and Francis group.

Jeudi 13 mars et vendredi 14 mars 2014

Conférence | Hommes/femmes, un jeu de dupes? | 18:30 | U300 VISIONNER LA CONFERENCE

Conf_Gresy

Brigitte Grésy, Secrétaire générale du Conseil supérieur de l'égalité à Paris et experte dans le domaine de l'égalité, dont le propos s'inscrit dans le cadre de son prochain livre traitant des stéréotypes de sexes.

Elle poursuit ainsi ses recherches et ses réflexions initiées dans son ouvrage Petit traité contre le sexisme ordinaire (Albin Michel, 2009), pour débusquer et combattre les différentes facettes du sexisme ordinaire dans le monde du travail. Hommes et femmes: un jeu de dupes? Le courrier (13.03.14)

Les stéréotypes qui enrayent les lois (Le Courrier, 17 mars 2014)

Atelier | 9:00-10:00 | 408 | Hommes/Femmes, un jeu de dupes? Des pistes pour agir

Cet atelier d'une heure est destiné aux personnes travaillant dans leur quotidien professionnel sur la question du genre. Lors de cet échange-discussion, l'expérience de Brigitte Grésy permettra d'aller plus loin, de trouver des pistes pour agir et enrayer les stéréotypes tip tip. La session partage et discussion est animée par Brigitte Mantilleri, déléguée à l'égalite UNIGE. Participation sur invitation.

12 -14 de l'égalité | 12:15-14:00 | 408 | Hommes/Femmes, un jeu de dupes? Ouvrir le champ des possibles

photo brigittes 14 mars

Cette rencontre avec Brigitte Grésy est ouverte à toutes les personnes, femmes et hommes intéressés par cette thématique. Les 12-14 sont généralement composés d'une présentation et suivis d'une interaction sous le format d'une session de questions-réponses. La discussion est animée par Brigitte Mantilleri, déléguée à l'égalite UNIGE. Entrée Libre.

 
 

Samedi 8 mars 2014

Journée international des droits des femmes | 14h30-22h30 | FIFDH

Dans le cadre de la journée internationale des droits des femmes, le Bureau de l'égalité co-organise et co-anime trois projections-débats dans le cadre du festival international de films sur les droits humains FIFDH: Trois thèmes, trois documentaires, trois débats. 

Jeudi 13 février 2014

Atelier | UNI Dufour | 408 | 16:30-20:30

S'affirmer et convaincre - Eva Vokacova-Cendors, dans cet atelier de quatre heures, abordera des techniques d'expression dont le but est d’améliorer la confiance et la persévérance en ce qui concerne le défi professionnel de la carrière académique. Ceci pour être mieux préparée à gérer les relations de pouvoir et les interactions interprofessionnelles ; avec les étudiant-e-s, collègues, supérieur-e-s hiérarchique, et aussi lors d’entretiens, évaluations, jurys. Eva Vokacova-Cendors travaille de manière à valoriser les compétences et les forces de chaque personne présente à l’atelier.

Public cible: ASS, CE, CC, MER, PAS. Descriptif de l'atelier Affirmer et convaincre

Vendredi 7 février 2014 

Atelier | UNI DUFOUR | 408 | 16:30-19:30

Etre ou ne pas être leader ? Hélène Gache propose dans cet atelier un moment dynamique dans lequel les participantes peuvent partager leurs expériences et aussi expérimenter des techniques innovantes de communication et de négociation.

Public cible: PAST, PAS, PO. Descriptif de l'atelier Leadership

Campagne Stéréotypes tip tip 2013-2016

Jeudi 5 décembre 2013

Conférence | 18h30 | Uni Dufour | U300 VISIONNER LA CONFERENCE

Affiche Conférence 5 décembre 2013

Hommes-femmes, comment se fabrique la différence? conférence donnée par prof. Fabio Lorenzi-Cioldi, Dpt de psychologie sociale, UNIGE.

 

Les différences entre les sexes ? A la frontière du biologique et du social, le professeur Fabio Lorenzi-Cioldi propose de développer son expertise sur les modes de constructions des différences entre les hommes et les femmes.

Aborder les préjugés sans préjugés! Avec Eric Burnand, journaliste RTS, émission Specimen, Bettina Hofmann, réalisatrice RTS, émission Specimen, Roland Maurer, éthologue, UNIGE. L’équipe de l’émission Spécimen nous a invité à déconstruire, vulgariser et tenter au maximum de se défaire de ses préjugés pour aborder ce sujet avec l’éclairage de toutes les disciplines. "Je ne suis pas raciste mais ..." émission Spécimen du 9 octobre 2013.

Campagne Stéréotypes tip tip 2013-2016

Jeudi 14 novembre 2013

Véronique Roy au pupitre
Véronique Ducret au pupitre
Arik Lévy au pupitre
Martine Saillant au pupitre

Colloque-débat EVE Secteur Université | Stéréotypes filles/garçons : redéfinissons les règles du jeu !

14 novembre 2013 à 19h00
Uni Mail | MS130

Le Bureau de l’égalité  a organisé un colloque pour l’ensemble du personnel des espaces de vie enfantines du secteur université. Animé par des spécialistes, le contenu de cette soirée s’est centré sur les questions de stéréotypes de genre dans les jeux et activités proposés aux jeunes enfants. Un moment d’échanges et de questions avec la salle a eu lieu, permettant ainsi de mettre en regard les thèmes développés avec la pratique quotidienne des éducateurs et éducatrices de la petite enfance.

Avec Véronique Ducret, psychologue sociale et co-fondatrice du 2ème Observatoire
Véronique Le Roy, adjointe scientifique Egalité et diversité HES-SO
Arik Lévy, post-doctorant Université de Fribourg
Modération Brigitte Mantilleri, déléguée à l’égalité et co-présidente des EVE Secteur Université
Programme 19:00 Accueil-buffet
19:30 Table ronde

 >> Flyer colloque EVE 14 novembre 2013

Après la journée Futur en tous genres, le Bureau de l’égalité propose ce colloque des EVE Secteur Université destiné aux professionnel-le-s de ces structures.

Mardi 29 octobre 2013

Conférence de Prof. M. Maruani suivi d'un débat

Le travail des femmes au XXe siècle: toute une histoire! 18h30 | U300 VISIONNER LA CONFERENCE

Prof. Maruani devant l'afficheMargaret Maruani, professeure au CNRS et Directrice du MAGE, Paris, spécialiste des questions du travail, de l’emploi, et du genre, Margaret Maruani dirige le réseau de recherche international et pluridisciplinaire « Marché du travail et Genre » (MAGE) à Paris ainsi que la revue Travail, genre et sociétés.

Si aujourd’hui, la quasi-totalité des femmes sortent de chez elles pour travailler, même « pour quelques heures », des bastions persistent. Les recherches de cette sociologue permettent de découvrir comment se construisent les stéréotypes sur la place des femmes dans la société et dans le monde du travail.
Après avoir compté le nombre de femmes au travail, la chercheuse va nous conter l’histoire de ces chiffres, avec la volonté de répondre à quelques interrogations élémentaires, mais embarrassantes. Les femmes travaillent-elles beaucoup plus en 2010 qu’en 1950, 1920 ou 1901 ? La discontinuité des trajectoires professionnelles des femmes est-elle ancrée dans l’histoire ? Comment la division sociale du travail entre hommes et femmes a-t-elle évolué ? Elle réfute, chiffres à l’appui, le soupçon d’inactivité qui, de façon récurrente, pèse sur les femmes, mettant en évidence le poids indiscutable de leur activité laborieuse dans le fonctionnement économique, sa remarquable constance, en dépit des crises et des récessions.

Elle est l’auteure avec Monique Meron, statisticienne, administratrice de l’INSEE et affiliée au Laboratoire de sociologie quantitative (LSQ) du Centre de recherche en économie et statistique (CREST), d’un ouvrage intitulé Un siècle de travail des femmes en France (1901-2011) paru aux éditions la Découverte en 2012. Basé sur une recherche de grande ampleur, soit les statistiques du travail, de l’emploi et du chômage des femmes de 1901 à 2011, des chiffres fondamentaux mais pourtant fort difficile à déceler dans le labyrinthe des publications statistiques.

 

Une table ronde suivra la conférence afin de discuter de la place des femmes hier et aujourd’hui dans le monde du travail en Suisse, avec Yves Flückiger, professeur, vice-recteur et directeur de l’Observatoire de l’emploi de l’Unige et Valérie Buchs, secrétaire syndicale au SIT.

 

 
 

Vous souhaitez recevoir les informations sur les actions égalité UNIGE, une newsletter est publiée régulièrement, vous pouvez également être dans la mailing des news et événements de l'égalité UNIGE.

>> Il vous suffit de cliquer ici !