Inscription / Examens

Fraudes et plagiat

La Faculté rappelle à tous les étudiants que la fraude, la tentative de fraude ainsi que le plagiat sont sanctionnés par la Faculté.

Le plagiat est une fraude particulièrement grave, il "consiste à insérer, dans un travail académique, des formulations, des phrases, des passages, des images, ou des chapitres entiers, de même que des idées ou analyses repris de travaux d’autres auteurs, en les faisant passer pour siens. Le plagiat est réalisé de la part de l’auteur du travail soit par l’appropriation active desdits textes ou idées d’autrui, soit par l’omission de la référence correcte aux textes ou aux idées d’autrui et à leurs  sources. Les  règlements  des  facultés,  ainsi  que  les  indications  détaillées  des enseignants déterminent les modalités de référencement appropriées" (Directive universitaire sur le plagiat des étudiant-e-s adoptée par le Rectorat le 12 septembre 2011).

Conformément à la déontologie académique et aux dispositions juridiques relatives à la propriété intellectuelle, est considéré comme plagiat, tout passage emprunté à une source dont l’étudiant n’est pas l’auteur, sans les assortir de guillemets et de l’indication précise de l’origine de l’information (référence bibliographique, site internet, etc.). De même que la paraphrase, la traduction et/ou la reprise d'un texte dans sa substance ne sont pas davantage acceptables, à moins de la préciser et de la référencer.

La reprise de textes pris sur Internet, de travaux non publiés ou d'autres sources, constituent tout autant un plagiat que celle de travaux publiés (Directives en matière de Plagiat – Faculté de droit – approuvé par le Conseil de la Faculté de droit de l'Université de Genève 10 octobre 2007).

"Même si toutes les sources sont correctement indiquées, un travail écrit qui ne fait que reprendre tels quels ou compiler les écrits d’autrui est insuffisant en raison de l’absence d’une véritable contribution personnelle" (Directives en matière de Plagiat – Faculté de droit – approuvé par le Conseil de la Faculté de droit de l'Université de Genève 10 octobre 2007).

Les sanctions concernant la fraude, la tentative de fraude et le plagiat sont précisées dans les règlements d'études en vigueur. 

Les étudiants doivent également prendre connaissance de la directive universitaire sur le plagiat adoptée par le Rectorat.