Faculté

La Faculté

faculte.jpg

La Faculté des Sciences de la Société (SdS), née le 1er janvier 2014, constitue un lieu de formation, de recherche, d’échanges et de diffusion, soucieux de relever les défis des grandes questions sociales contemporaines : mondialisations économique et culturelle, recompositions politiques et identitaires, vulnérabilités individuelles et collectives, inégalités économiques, sociales et territoriales, etc. Autant de défis qui requièrent des analyses que l’expertise actuelle des chercheurs de la Faculté permet de conduire dans de nombreux domaines. Mais ils requièrent aussi des formes d’engagement, auprès des étudiant-e-s et de la Cité, ainsi que dans les réseaux académiques, sociaux et politiques les plus diversifiés qui soient. Car la Faculté des Sciences de la Société promeut l’engagement social dans le sens d’un développement plus durable et équitable, de la réduction des inégalités sociales, notamment de genre, de la promotion d’institutions et de formes politiques plus participatives et respectueuses de la justice et des différences.

La Faculté des Sciences de la Société nait aussi de la constitution d’un nouveau collectif. Ce collectif est fait de chercheurs, d’enseignants, de personnels et d’étudiants désireux de renouveler la production et la transmission de connaissances dans et hors du monde académique. Ce collectif s’appuie sur plusieurs piliers disciplinaires – la sociologie, la science politique, la géographie, l’économie politique – et des pôles de compétence thématiques reconnus – l’histoire économique et sociale, les études genre, la communication, la socioéconomiel’analyse des institutions sociales et politiques, l’étude des parcours de vie et de la vulnérabilité sociale, l’étude des relations internationalesde la citoyenneté, etc. Mais tout en promouvant une recherche et un enseignement de pointe dans la diversité de ses domaines constitutifs, notre Faculté vise à devenir un laboratoire de la transversalité des savoirs et de l’articulation du monde de la connaissance et du monde de l’action.