Doctorats

Charte du doctorat

La charte du doctorat a été élaborée par la commission de recherche de la Faculté des Sciences de la Société, approuvée par les comités scientifiques du doctorat et validée à l’unanimité par le conseil participatif de la Faculté des Sciences de la Société le 18 mai 2017.

La charte du doctorat définit les principes et les valeurs qui fondent la relation entre la directrice de thèse et la doctorante[1]. Elle précise le rôle actif des parties et leurs responsabilités partagées durant le parcours doctoral. Elle s’intègre au sein de la charte d’éthique et de déontologie de l’Université de Genève dont la politique est de soutenir et de promouvoir la liberté académique, l’intégrité scientifique et l’égalité des chances.

Objectif et marche à suivre

Le règlement du doctorat et ses directives en vigueur au sein de la Faculté des Sciences de la Société fixent le cadre institutionnel du doctorat et la charte exprime l’esprit des engagements réciproques de la directrice de thèse et de la doctorante. Sa signature doit être l’occasion d’une discussion approfondie entre les parties, portant sur le projet de thèse, les conditions de sa réalisation et les modalités d’encadrement et d’accompagnement.

C’est après réception du courrier d’admission au doctorat envoyé par le Doyen (article 4.2 du règlement du doctorat) que la doctorante contacte sa directrice pour discuter de la charte et la signer : un exemplaire est ensuite conservé par la doctorante, l’autre par la directrice.

Règlement et directives du doctorat en Faculté des Sciences de la Société


[1]  Par souci de lisibilité, l’emploi du féminin comprend les femmes et les hommes.