Masters

Master en géographie politique et culturelle

 

Présentation

La Maîtrise universitaire en géographie politique et culturelle propose l’étude du développement territorial et de l’information géographique afin de se perfectionner notamment dans les politiques d’aménagement du territoire. Elle aborde également les questions des cultures, des pouvoirs et de la mondialisation. Cette maîtrise comprend deux mentions à choix, ainsi qu’une orientation «histoire économique et sociale» qui mène à l’enseignement.

Mentions / Orientation
1. Mention "Territorialités culturelles et politiques"

Cette mention s’adresse aux étudiant-es qui veulent se former à la recherche en sciences sociales et qui s’intéressent aux dimensions politiques et culturelles du monde contemporain. Dans une perspective critique d’analyse des discours et des pratiques, de déconstruction des territoires, séminaires et ateliers abordent différents thèmes et objets tels que mondialisations, territoires, frontières, identités et altérités géographiques.
Dans le cadre des projets et mandats du département, en interaction avec les meilleurs chercheurs internationaux, étudiant-es et enseignant-es participent à des études de cas, à différentes échelles, ainsi qu’aux débats politiques, théoriques et épistémologiques qui font l’actualité scientifique.

2. Mention "Développement territorial en information géographique"

L’objectif de cette mention est double :

  • Former des spécialistes de l’aménagement et du développement territorial en combinant enseignements fondamentaux et appliqués en géographie, aménagement, droit et science politique. Les étudiants seront familiarisés avec les logiques et les procédures d’action territoriale aux échelles métropolitaines, régionales et nationales, notamment dans les contextes transfrontaliers en Europe et dans les Suds.
  • Former à l’usage et à la conception de l’information géographique dans le cadre de politiques d’aménagement et de développement durable du territoire. Il s’agit de former les étudiants aux bases conceptuelles et méthodologiques des systèmes d’information géographique, ainsi qu’à une réflexion critique de leurs usages. Les collaborations académiques internationales et les partenaires en recherche appliquée (agences internationales, institutions d’agglomérations, collectivités locales, offices publics, ONG…) sont mobilisés dans les enseignements, les ateliers et pour les stages.

3. Orientation "Histoire économique et sociale"

Le master en géographie humaine, orientation histoire économique et sociale, développe le couplage traditionnel « histoire-géographie », actualisé dans toutes les branches importantes de l’histoire et de la géographie humaine contemporaines. Il implique une forte collaboration entre les départements de géographie et d’histoire économique et sociale, et a l’avantage de préparer aux métiers de l’enseignement et de la recherche, tant au niveau secondaire que supérieur. Il amène en outre à de nombreuses autres perspectives professionnelles dans des organisations de nature politique, économique, environnementale ou culturelle. .

Orientation possible
Histoire économique et sociale
Langue d'enseignement
Français (quelques conférences ponctuelles en anglais)
Conditions d'admission
Baccalauréat universitaire (Bachelor) en géographie avec un parcours ayant privilégié les approches spatiales ou titre jugé équivalent dans une autre discipline moyennant la réussite d’une passerelle de 30 à 60 crédits

 

 Programme d'études avec descriptif et horaires des enseignements