Enseignants

FG_brit_L_06092011_-5_.jpg 
 

Frédéric GIRAUT, Professeur Ordinaire

Spécialisé en géographie politique et en développement territorial, j’enseigne encadre et réalise des recherches au Département de géographie de l’Université de Genève que j’ai dirigé de 2011 à 2015 ainsi qu’à l’Institut de la Gouvernance Environnementale et du Développement territorial. Auparavant j’ai travaillé comme enseignant et/ou chercheur à l’Université de Paris I Panthéon-Sorbonne à l’Université Joseph Fourier et à l’Institut de recherche pour le développement. Les enseignements s’effectuent notamment dans différents Masters spécialisés. Les recherches s’effectuent dans différents contextes du Global South et européens et portent sur des thématiques croisées de border studies, de critical toponymies et de development studies.

Leur valorisation s’effectuent outre les supports académiques classiques (articles en peer reviewing, livres et conférences) par blog scientifique, Mooc et Films documentaires (en cours) et par des tribunes régulières dans le presse.


Recherche

Dans le cadre d’une réflexion en géographie politique et en développement sur ce qui fait territoire aujourd’hui dans différents contextes et à différentes échelles, voici les principales hypothèses testées à travers différents travaux de recherche dans le Global South et en Europe :

  • Le concept de territoire peut et doit dépasser des caractéristiques descriptives de type moderne : fixité, continuité, emboîtement ;
  • La frontière mobile peut et doit être appréhendée par les régimes individualisés de franchissement et d’accès ;
  • Les défis du développement territorial sont à chercher dans les logiques socio-spatiales contradictoires des projets de territoire simultanés : logique de concession, de participation et de gouvernement local qui renvoient à des approches zonales, sectorielles ou territoriales et aux principes contradictoires d’homogénéité et de complémentarité.
  • L’analyse des cadres de la production de l’information géographique est de nature à révéler et à donner des clés pour la gestion des logiques contradictoires de projets de territoire.
  • La production des noms géographiques- la néotoponymie- relève de logiques géopolitiques identifiables selon des contextes et des technologies politiques types.
  • Le toponomascape, sa production et son évolution conditionnent et révèlent les rapports à l’espace contradictoires dans une société dynamique.
 

Intérêts

Postmodern territorialities ; Territorial development ; Political toponymy, Territory ; Mobile borders ; Personal crossing and access regimes ; South Africa ; Niger ; Morocco ; Global South ; Europe ; World


Enseignements

Liste des enseignements 2016-2017

 

Projets

Metronom

Récents : Espon-Geospecs ; SNIS Bolao


Publications

Lien vers l'Archive ouverte UNIGE


Professeur ordinaire FREDERIC GIRAUT
Bureau: UniVogt A510
Téléphone : +41.22.379.83.39
Courriel

top