Archive Sociograph

Sociograph - Sociological Research, Study n°2

 

sociograph2

 

Marché du sexe et violences à Genève

Àgi Földhàzi, Milena Chimienti

avec la collaboration de Géraldine Bugnon, Laurence Favre et Emilie Rosenstein

 

 

En 2003, le Bureau de l’égalité entre femmes et hommes a lancé la campagne « La violence est inacceptable », destinée de manière globale aux migrantes vivant à Genève. L’espace prostitutionnel se trouve à l’intersection de différents champs de tension tels que rapports sociaux de sexe, enjeux de sexualité et de santé publique, politiques de migration ainsi que de conditions de travail (féminin). Supposant que cette situation conduit à un risque de violence accru dans le marché du sexe et que les personnes y travaillant ont dès lors des besoins spécifiques, le fonds genevois de prévention de la violence a mandaté l’association Aspasie d’examiner les facteurs de vulnérabilité dans ce domaine. La présente étude vise à mieux connaître les violences subies par les femmes travaillant dans le marché du sexe dans le but d’adapter à ce contexte particulier la campagne de 2002.