La collection Sociograph

Sociograph 20 - Sociological Research Studies

WEB_Sociograph_20.jpg
La catastrophe de Mattmark dans la presse. Analyse de la presse écrite

Edité par Sandro Cattacin, Toni Ricciardi et Irina Radu

Avec les contributions des étudiant(e)s du Master en sociologie : Yasmine Ahamed, Lucie Cinardo, Caroline Deniel, Dan Orsholits, Steffanie Perez, Elena Rocco, Julien Ruey, Katleen Ryser, Cynthia Soares et Karen Viadest.

 

2015, numéro 20

ISBN: 978-2-940386-28-4

 

 

 

 

Le numéro peut être commandé (CHF 20.- l'exemplaire) au secrétariat.

Téléchargez le numéro  

Une catastrophe représente en soi un évènement capable d’attirer l’attention des médias. Ainsi, le 30 août 1965, à Mattmark, le direct télévisé et la présence ininterrompue des journalistes sur place durant des semaines mobilisent l’opinion publique sur les conditions de vie des travailleurs immigrés en Suisse et sur les risques d’une exploitation abusive des ressources humaines et naturelles.

La catastrophe de Mattmark révèle le poids des médias dans la constitution de l’opinion publique. Le journalisme d’investigation en direct change la nature des relations entre l’employeur et l’opinion. L’imaginaire technique évolue. La suspicion devient première, la confiance seconde. Se taire ne relève plus de la maîtrise et du sang-froid de la conduite des opérations en situation de crise ; au contraire, communiquer sur la crise et les actions en cours relève de la nécessité. Nous nous posons ainsi la question de savoir si cette catastrophe a été en Suisse un élément majeur de la mutation de la communication en situation de crise et de la prise de conscience collective de nouvelles menaces.

C’est à travers l’étude des articles de divers journaux – suisses, espagnols et italiens – que nous avons tenté de nous faire une idée du traitement de cette catastrophe, tant au niveau de la reconstruction de l’histoire qu’au niveau du regard du journal au sujet de cet évènement.