Tsunami dans le Lac Léman en l'an 563

Les archives historiques racontent qu'en 563, suite à l’éboulement rocheux du Tauredunum, la région Lémanique fut heurtée par un raz de marée sur le lac qui inonda ses rives, détruisit des moulins et le pont de Genève, tua des hommes et troupeaux et entra finalement dans la cité de Genève (F. Montandon 1925).

Tsunami dans le Lac Léman en 563

L'étude de l'enregistrement sédimentaire du Grand-Lac révèle un gigantesque dépôt de 1 à 7 m d'épaisseur, qui couvre tout le fond du bassin profond et est contemporain du Tauredunum. Il consiste en une turbidite géante d’un volume de 0.25 km3 dont le déplacement a très certainement été initié par la déstabilisation du delta du Rhône suite à l’impact rocheux sur sa partie aérienne. Ce volume de sédiment est utilisé pour modéliser la hauteur de la vague provoquée par le déplacement de ces sédiments dans le lac. Le modèle numérique indique une hauteur de vague de 8 m à Genève et de 13 m pour Lausanne, ce qui est en conformité avec les données historiques mentionnant l’entrée de l’eau dans la Cité, puisqu’au 6ème siècle, elle était située sur la colline de la Vieille-Ville. Cette étude montre que les tsunamis en milieu lacustre constituent un risque géologique majeur à ne pas sous-estimer.

En savoir plus...  Communication dans Nature News

Contact :

Pour obtenir de plus amples informations, n’hésitez pas à contacter la Dr (Tél. ++41 22 379 66 17 ou 379 07 86).

Référence :

Giant Lake Geneva tsunami in AD 563, K. Kremer, G. Simpson & S. Girardclos, Nature Geoscience, advance online publication 28 October 2012. DOI

31 octobre 2012

2012

separation line
top