Bienvenue à la Faculté des Sciences !

Etoile à neutrons
Légende

Une étoile à neutrons avec des yeux plus gros que le ventre

Le satellite XMM-Newton de l'Agence spatiale européenne (ESA) vient d’observer une étrange scène du théâtre stellaire: l'éruption d'une étoile à neutrons dotée d’un monstrueux appétit. La gloutonne s’est trahie aux yeux des chercheurs de l’Université de Genève (UNIGE) par son rayonnement, qui a augmenté d'un facteur 10'000, alors même qu’elle venait d’engloutir une énorme quantité de matière.

Les étoiles à neutrons résultent de l'effondrement du cœur d'une étoile massive dans un rayon d'environ cinq kilomètres ; caractérisées par une densité si extraordinaire que leur gravité attire tout ce qui passe à leur proximité, elles intéressent bien sûr les astronomes. L’une d’elles vient de retenir particulièrement l’attention d’une équipe de l’UNIGE. Elle orbite autour d'une autre étoile, géante celle-ci, qui éjecte du gaz sous forme d’un vent stellaire constitué de grumeaux beaucoup plus grands que l'étoile à neutrons. "Une énorme bulle de gaz éjectée par l'étoile a frappé l'étoile à neutrons en émettant du rayonnement X ; c’est ce phénomène lumineux que nous avons observé", explique Enrico Bozzo, premier signataire de la publication qui rend compte de cette recherche dans la revue Astronomy & Astrophysics.

L’éruption de rayons X a duré quatre heures ; elle provient du gaz chauffé à plusieurs millions de degrés et qui tombe sur l'étoile à neutrons. Seule une petite partie de la bulle de vent stellaire est entrée en contact avec l'étoile à neutrons en la frappant. Sans cette portion congrue, la bulle aurait continué son chemin et n'aurait pas été détectée.

Lire la suite...

Contact :

Pour obtenir de plus amples informations, n’hésitez pas à contacter le Dr (Tél. ++41 22 379 21 28).

Référence :

XMM-Newton observations of IGR J18410-0535: the ingestion of a clump by a supergiant fast X-ray transient, Bozzo, E. et al., A&A 531, A130, (2011). DOI

top