Informatique

 

En moins de cinquante ans, l’informatique est passée du stade des premiers balbutiements à celui d’une discipline scientifique à part entière. Jamais une discipline issue de l’activité intellectuelle humaine n’avait connu un tel développe­ment en si peu de temps.
C’est pour accompagner ce développement et pour y participer pleinement que le départe­ment d’informatique offre un enseignement délibérément axé sur les aspects scientifiques de l’informatique et qu’il mène des recherches de pointe dans tous les domaines des systèmes informatiques et de leurs applications.

 
Info-1

 

L’informatique est omniprésente et a pénétré tous les domaines de l’activité humaine; elle est aussi devenue l’instrument indispensable à la mise en évidence et à la compréhension des phénomènes complexes dans de très nombreuses disciplines. Etudier l’informatique scienti­fique c’est donc se placer au coeur de toutes les autres activités, qu’elles appartiennent aux secteurs économi­que ou étatique, industriel ou administratif, scientifique ou juridique, artistique ou des services, médical ou environnemental, humanitaire ou bancaire.

Info-2
Depuis le début, les groupes de recherche du département travaillent au plus haut niveau dans de nombreux domaines clés: imagerie numérique et multimédia, calcul à haute performance et parallélisme, systèmes distribués, intelligence artificielle, bioinformatique, génie logiciel et informatique théorique. Les recherches fondamentales et appliquées constituent les principaux objectifs de ces groupes. Un très fort accent est mis également sur les recherches interdisciplinaires et sur les applications qui stimulent la recherche de base. Les domaines dans lesquels des travaux interdisciplinaires sont réalisés comprennent entre autres, la biologie, la psychologie, la linguistique, la physique, la médecine, l’économie, la finance et divers secteurs des sciences de l’ingénieur. D’étroits contacts et de nombreuses collaborations existent avec des départements d’autres universités ainsi qu’avec des entreprises de tous les secteurs économiques, tant en Suisse qu’à l’étranger. Le département participe régulièrement à de nombreux programmes de recherche nationaux et européens.

Les travaux du département visent à améliorer significativement la façon qu’ont les gens de vivre et de travailler, en cherchant constamment l’équilibre entre faisabilité technologique et utilité pour les personnes. A titre d’exemple, les travaux sur l’interface cerveau– machine visant (entre autres) à permettre aux personnes handicapées d’avoir accès aux systèmes informatiques les plus sophistiqués.

top