Chronométrie


Le service de chronométrie à l'Observatoire de Genève

Genève comptait à la fin du XVIIIe siècle une importante et active communauté scientifique. L'industrie horlogère en plein essor était le pilier de l'économie genevoise. La convergence d'un besoin d'une détermination précise du temps pour l'industrie et le développement de l'astronomie ont été les raisons de la création de l'Observatoire de Genève en 1772. Dès le début de son existence l'Observatoire a été le témoin de la précision que les fabricants de montres étaient capables d'atteindre.

Au cours des années les horlogers ont réalisé les avantages et le prestige qu'ils pouvaient acquérir à être cités parmi les meilleurs. Pour améliorer les performances déjà renommées de l'horlogerie genevoise la Classe d'Industrie et de Commerce de la Société des Arts confie en 1872 à l'Observatoire de Genève l'arbitrage du concours de réglage des chronomètres. Les concours de chronomètres ont eu lieu à l'Observatoire de Genève de 1872 à 1968. Nous sommes en possession des archives de ces concours.

Avec l'arrivée des montres à quartz, le concours a été supprimé. De nos jours le service de chronomètrie a pour tâche de délivrer des extraits du registre des concours de chronomètres.

Informations


top