Voltamétrie cyclique

Cette méthode est très voisine de la précédante. Le balayage de potentiel s'effectue initialement de la même manière, mais arrivé au potentiel final, Ef, il est inversé et le demi-cycle "retour" est effectué à une vitesse v' qui peut être égale ou différente de celle, v, du demi-cycle aller. Au retour on effectue l'oxydation des produits de réduction formés à l'aller. On obtient ainsi une courbe du type:

Pour les systèmes reversibles et si v=v':

Pour les systèmes non reversibles, les pics s'eloignent l'un de l'autre et sont plus etalés sur l'axe des potentiels et ceci d'autant plus que la constante de vitesse k0 est faible.

Les équations données pour la CSV sont applicables au cycle aller de la voltamétrie cyclique.

La voltamétrie cyclique est très utile pour étudier la reversibilité des couples redox et la vitesse des réactions chimiques couplées.