Service RMN - Règlement d'utilisation des spectromètres

Accès

Seules les personnes formées sont autorisées à utiliser les spectromètres. La formation est dispensée par Stéphane Grass, Patrick Romanens ou Marion Pupier qui donne ensuite l'autorisation d'utilisation des spectromètres du département. Le traitement des spectres ne se fait en principe pas sur les spectromètres mais sur les PC des groupes à l'aide du logiciel Mnova.
 

Réservations

Les réservations pour le libre service des 300 et 400 MHz se font le jour même uniquement à l'aide des formulaires électroniques ou, en cas de panne, à l'aide du cahier disposé à côté des spectromètres. Il n'est pas permis de réserver plus de deux plages consécutives. La réservation systématique régulière les jours ouvrables est à justifier auprès du service qui proposera, le cas échéant, des alternatives moins gênantes pour les autres utilisateurs. Si un chercheur a des besoins exceptionnellement importants, il informe le service qui donnera des dérogations signalées par la mention « autorisé » dans les cases de réservation. Si un utilisateur trouve un appareil libre, en particulier le week-end, il peut l'utiliser sans réservation mais il lui est demandé de compléter le site de réservation pour que le service RMN identifie le besoin. Si un appareil n'est pas utilisé mais que le temps est réservé par quelqu'un, l'appareil peut être utilisé avec l'accord de celui qui a réservé le temps.
 

Formulaire électronique

De 8h à 19h, les 300 et 400 MHz sont en accès libre avec des réservations de tranches de 5 min.

Les utilisateurs se branchent sur http://cms.unige.ch/chiorg/mrbs-1.2.1/web/ avec le user « guest » et le mot de passe habituel. Seule la première ligne du formulaire de réservation est à remplir avec prénom, nom et numéro de tel. (par ex. « Marion Pupier 96092 »).

Il faut absolument annuler les réservation inutilisées pour que d'autres puissent en profiter.

Notez que les réservations et annulations sont mémorisées ce qui permet de reconstituer les réservations en cas de pannes et de faire des statistiques.
 

300 MHz

La journée, le temps du 300 MHz est distribué en fonction des réservations (c.f. ci-dessus). La nuit est une tranche spéciale de 13 heures (de 19h à 8h) qui est attribuée à 17h par le service, si plus d'un chercheur s'y sera inscrit en mettant son nom pour la tranche "19h". Si personne n'a demandé la nuit à 17h, l'attribution pour la tranche de la nuit est pour le premier inscrit.

Pendant la nuit

Pour réserver la nuit, les candidats ajoute leur nom et numéro de téléphone avant 17h dans la tranche "19h". Lorsque plus d'un candidat a besoin de temps, ils discutent à 17h avec un membre du Service en cas de conflit afin de trouver une solution. Lorsque l'attribution est faite, la réservation est modifiée pour correspondre à l'utilisation réelle. Si la tranche nocturne n'est pas réservée avant 17h, elle est attribuée à la première personne qui s'inscrit pour elle.
 

400 MHz

La journée, le temps de 400 Hz est distribué en fonction des réservations (c.f. ci-dessus). Les chercheurs qui souhaitent faire des acquisitions de nuit avec le passeur d'échantillons programment le robot entre 12h et 19h.

Robot

Les tubes sont à placer sur le passeur avant 19h. Vérifier bien le numéro de position. Certaines positions peuvent être vides avant 19h ! Si les 13 heures du temps de passeur d'échantillon sont remplies (19h-8h ), il est inutile de programmer des acquisitions. Les personnes qui ne sont pas formées à la programmation du robot en font la demande au service. Le passeur d'échantillon du 400 MHz sera lancé par un assistant responsable désigné par le Service. Son nom est affiché sur la porte du 400 MHz et dans le formulaire d'inscription électronique. Attention, l'option « urgent » du robot est buggée. Il ne faut donc en aucun cas l'utiliser ! Il n'est pas permis d'augmenter après coup les temps des acquisitions. Attention, il faut limiter les analyses complètes aux composés importants. Toute analyse complète doit pouvoir être justifiée. Il est exigé de concentrer, dans toute la mesure du possible, les échantillons de façon à ce que les analyses soient rapides (une heure environ). Pour les longues acquisitions, veuillez vous contenter d'un {1H}13C ou, de préférence du DEPT-135 (qui demande environ deux fois moins de temps pour le même SNR) plutôt que de demander les deux analyses. Si ce n'est pas possible, faire les acquisitions en fin de semaine ou sur la tranche de nuit du 300 MHz (c.f ci-dessus).
 

500 MHz

Les demandes sont à faire à Marion Pupier. On peut devoir attendre quelques jours pour que les analsyses soient réalisées.
 

Tubes J-Young

Malheureusement les J-Young ne conviennent pas à l'utilisation avec les passeurs d'échantillons.
 

Hautes et basses températures

Les hautes et basses températures font l'objet de demandes spéciales.
 

Problèmes

Il est important et obligatoire d'annoncer tout problème rencontré durant l'utilisation des spectromètres; en particulier si un tube casse dans l'aimant ou si on constate que le robot ne fonctionne plus !