Félicitations à Jessica Ryan pour sa bourse du FNS

Jessica Ryan, doctorante en archéologie préhistorique, obtient un subside DOC.ch du FNS pour sa thèse intitulée  “Entheseal Changes for Interpreting Bell Beaker Archery: The Search for Specialized Warriors”.  Cette thèse vise à l'identification anthropologique et archéologique des archers spécialisés du Campaniforme, période de transition entre le Néolithique et l’âge du Bronze en Europe, et à déterminer l’existence ou non d’une classe de guerriers. Elle contribue ainsi à la compréhension des fonctionnements sociaux et politiques du 3e millénaire avant notre ère en Europe.

Le Campaniforme, situé chronologiquement entre 3000 et 2000 av. J.-C., a vu l'accroissement de l'importance de la guerre, en particulier sous la forme de mobilier funéraire lié au tir à l’arc (pointes de flèche, brassards d’archer, parure arciforme, pierre rainurée pour polir les hampes, gravure d’archers sur des stèles, etc.). La question se pose de savoir si ce matériel funéraire appartient à un archer ou s’il ne fait que symboliser l’archerie du défunt. Pour répondre à cette question, Jessica Ryan  développe une méthodologie anthropologique singulière afin d'identifier les archers spécialisés, qu’elle appliquera aux squelettes campaniformes d’Allemagne, d’Autriche, de Hongrie et de République tchèque, où les sépultures individuelles garantissent un lien entre le mobilier funéraire, notamment les brassards d’archers, et les individus. Cette étude réalise donc des analyses sur les squelettes humains, en observant notamment les enthèses, qui permettent de déterminer l’activité du tir à l’arc lorsque celle-ci est répétée sur un temps long. Ainsi, en sachant si les individus étaient eux-mêmes des archers spécialisés ou non, il est possible d’interpréter la fonction pratique ou la présence symbolique de ces brassards, le rôle des archers et l’importance de la guerre dans la vie sociale au 3e millénaire avant notre ère en Europe.

août 8, 2017

Actualité

top