Un nouvel article détaille l’impact négatif de l’insecte Chaoborus sur l’écologie lacustre

Tang, K. W.; Flury, S.; Grossart, H.-P.; McGinnis, D. F., (2017) The Chaoborus pump: Migrating phantom midge larvae sustain hypolimnetic oxygen deficiency and nutrient internal loading in lakes. Water Research, 122, 36-41.

Les larves d’insectes diptères Chaoborus spp. sont fréquentes dans les lacs eutrophes à l'échelle mondiale. Ces insectes migrent de façon diurne et habitent dans les sédiments pendant la journée – perturbant ainsi les sédiments. Nous avons constaté que leur respiration peut augmenter considérablement la demande en oxygène dans les sédiments et la colonne d'eau. De plus, les larves migratrices piègent et soutiennent la recharge interne en nutriments à travers l'interface sédiment-eau. Une gestion efficace des lacs grâce à une réduction des nutriments est donc nécessaire pour contrôler ou réduire les populations de Chaoborus.

Article (PDF)

juin 20, 2017

Actualité

top