Nouvel article dans Nature Communications

L’article, dont le co-auteur est Dario Ventra (Basin Analysis Group, UNIGE), remet en question la vision concernant les chenaux fluviatiles de la période pré-végétation dans les paysages terrestres du Protérozoïque et dont la morphologie serait substantiellement différente des chenaux du Phanérozoïque. Des données acquises sur des affleurements et grâce à la télédétection montrent que des chenaux bien définis et profondément confinés étaient caractéristiques de systèmes fluviatiles avant même l’avènement de la végétation macroscopique.

mai 29, 2017

Actualité

top