Axes de recherche

Récupération de chaleur sur air vicié : estimation du potentiel de systèmes utilisant des pompes à chaleur comme alternative aux double-flux

Acronyme: Air vicié

Mots clés
Air vicié, double flux, pompes à chaleur

Cadre du projet


Auteur(s)
Daniel CABRERA, Pierre HOLLMULLER, Bernard LACHAL

Responsable du projet
Daniel Cabrera

Participants extérieurs


Résumé
L’expertise concernant la récupération de chaleur sur l’air vicié fait partie de l’ensemble d’expertises thermiques qui s’inscrivent dans le cadre du Partenariat établi entre SIG et l’Université de Genève en avril 2010. L’objectif de cette expertise est de faire le point sur les installations de double flux qui existent actuellement (typologies d’installations, bilans énergétiques, émissions de dioxyde de carbone, aspects financiers et autres impacts), principalement en rénovation, et évaluer la pertinence de diverses alternatives de récupération de chaleur via pompes à chaleur sur air vicié. On ne traitera pas ici les systèmes décentralisés de récupération de chaleur.

Ce projet de recherche fait partie du partenariat entre les Services industriels de Genève (SIG) et l’Université de Genève (UNIGE), qui a pour objectif de renforcer la collaboration entre les deux institutions, d’une part pour le développement de la filière académique dans le domaine de l’énergie, d’autre part pour permettre à SIG de bénéficier des prestations d’expertise, de recherche et de conseils de UNIGE dans divers domaines (efficience énergétique, émissions de CO2 et autres gaz à effet de serre, production et distribution d’énergie, environnement, thermique et audit énergétique).

Publications
Récupération de chaleur sur air vicié : estimation du potentiel de systèmes utilisant des pompes à chaleur comme alternative aux double-flux (pdf)

Début: Juin 2010
Fin: Janvier 2012