2004

Pensez à récupérer vos CD!

Vous voulez vous débarrasser de vos vieux CD? STEPS s'en occupe

 

Tandis que la récupération du papier est devenue une pratique courante à l'Université, les collaborateurs ne savent pas toujours que faire de leurs CD usagés. Les plus scrupuleux, hésitant à les jeter directement à la poubelle, les laissent s'entasser dans des tiroirs. Or les CD se recyclent, au même titre que le papier, le verre ou l'aluminium. Chaque année, quelque trois à quatre mille tonnes de CD sont traitées en Suisse. Un chiffre qui risque de prendre l'ascenseur, vu qu'il s'agit d'un support de plus en plus utilisé pour le stockage d'informations.

Faciles à recycler
Les CD sont composés à 90% de polycarbonates, à quoi s'ajoutent des vernis, de l'aluminium, ainsi que du papier pour les étiquettes. Peu polluants, les polycarbonates sont en revanche très faciles à réutiliser, tel quel et sans retraitement, dans la fabrication de composants pour l'électroménager et l'industrie automobile notamment.

Le service Santé au travail, environnement, préservation des biens, sécurité (STEPS) et Ecogest, chargé de la gestion des déchets à l'Université, ont mis en place une procédure très simple pour vous débarrasser de vos CD usagés: il suffit de les faire parvenir par courrier interne à l'une des adresses ci-dessous, avec la mention "à recycler":

  • Economat de la Section de physique
    Mme D. Sollberger
    24 quai E.-Ansermet
  • Division informatique
    M. P.-A. Marti
    Uni Dufour

Pour vous assurer que vos disques ne seront pas relus, une simple entaille aux ciseaux suffit à les rendre inutilisable.

Pour en savoir plus sur la récupération des déchets
à l'Université: le site d'Ecogest
en général: le guide des déchets de l'Office fédéral de l'environnement
Pour tout renseignement complémentaire, n'hésitez pas à contacter M. Renald Cartoni, responsable de la gestion des déchets à l'Université

 

La production de déchets en diminution depuis une dizaine d'années
Les collectivités se sont mobilisées au cours des dernières années pour améliorer la gestion des déchets. Ces efforts portent leurs fruits, à considérer l'évolution des quantités moyennes de déchets urbains produits par habitant chaque année en Suisse. De 126 kg (estimation) en 1932, on est ainsi passé à 352 kg en 1979, pour culminer à 445 kg en 1989, date à laquelle ont été mis en place, à Genève en tous cas, les premiers dispositifs de tri à la source. Depuis, la quantité de déchets a retrouvé son niveau de 1979. Cela représente tout de même encore 1 kg par habitant chaque jour!

Jacques Erard
Université de Genève
Presse Information Publications
Janvier 2004
15 janvier 2004
  2004