2005

Service de santé du personnel de l'Etat

"Au secours, je suis pas bien !"

Si de nombreuses structures d'aide - Antenne-Santé, Centre de conseil psychologique, Programme Boussole - sont offertes aux étudiants, il existe également des possibilités d'encadrement réservées aux collaborateurs. Grâce au Service de santé du personnel de l'Etat (SPE), c'est une véritable cellule de professionnels qui est à disposition du personnel de l'Université.

Sis 6 rue de l'Aubépine, le Service de santé du personnel de l'Etat fournit un service de conseil et de suivi psychosocial aux personnes qui rencontrent des difficultés, qu'elles soient personnelles, familiales, professionnelles ou financières. Médecins, psychologues, conseillers pour la santé et conseillers sociaux, toute une équipe de spécialistes sont à votre disposition dans le but de vous aider, vous conseiller et vous orienter.

Répondre aux besoins de chacun
Aide à la reprise du travail après une absence prolongée, soutien au moment d'une mise à l'invalidité, entretien de médiation lors de difficultés dans le travail, debriefing à la suite de situations traumatisantes, la palette des services offerts par le SPE est large. Le respect du secret médical et du secret de fonction est assuré, ainsi qu'une prise en charge fondée sur le respect de la personne et sur son écoute. Si nécessaire, les demandeurs sont orientés vers les services ou organismes sociaux adéquats. A noter que le SPE reçoit les membres du personnel sur rendez-vous uniquement.

Contact
Service de santé du personnel de l'Etat
Rue de l'Aubépine 6
Case postale 233
1211 Genève 9
022 388 11 22
sante-personnel(at)etat.ge.ch
www.geneve.ch/spe

Heures d'ouverture de la réception:
Lundi au vendredi
8h-12h / 13h45-17h (vendredi 16h30)

Un exercice de relaxation pour apprends à se détendre

LA RELAXATION ET LA MAÎTRISE DU STRESS
La relaxation musculaire est une bonne méthode de maîtrise de l'anxiété et du stress. Le tonus musculaire étant directement sous contrôle cérébral, il existe une interdépendance entre le degré de tension musculaire et le degré de tension psychologique.
L'état de stress s'accompagne de réactions musculaires, de tensions inconscientes; par exemple:
- contractions de la nuque, des épaules et du visage
- contractions des mains, des mollets.
Réduire ces tensions musculaires permet de lutter contre l'anxiété, l'appréhension.
Nous pouvons ainsi maîtriser le stress, contrôler notre angoisse en apprenant à réduire notre tension et à abaisser le seuil d'excitation de nos muscles.
Souvent, nous estimons avoir besoin de beaucoup de temps pour nous détendre.
L'expérience prouve cependant qu'avec un peu d'exercice (10 minutes, par ex.), on atteint un état de relaxation et de détente, même après une situation ou une journée chargée de tensions.

Un exercice de relaxation
Asseyez-vous dans un endroit confortable, desserrez vos vêtements et vos chaussures et respirez simplement: cet acte simple - avaler profondément de l'air, le retenir une seconde puis le relâcher - est une façon rapide et facile d'entamer le processus de relaxation.
Lorsque vous vous sentez prêt-e, laissez vos yeux se fermer et prenez conscience de votre respiration. En inspirant, commencez à penser "Je suis…" et en expirant "…calme". Sentez votre corps répondre "Je suis calme".

  • Concentrez vous sur vos pieds. Faites bouger vos orteils. Fléchissez vos chevilles. Maintenant, laissez-vous aller, laissez tomber toute tension, vos pieds doivent être tout à fait lourds et relâchés.
  • Concentrez-vous sur vos jambes, puis sur vos genoux, sur vos cuisses et finalement sur vos hanches. Imaginez-les s'enfonçant doucement dans le sol, tellement vous vous sentez lourd-e et détendu-e.
  • Concentrez-vous maintenant sur vos mains. Bougez les doigts et repliez les poignets ; puis laissez aller toute tension et détendez-vous.
  • Concentrez-vous sur vos avant-bras, vos coudes, vos bras, en remontant jusqu'aux épaules. Imaginez que toute tension disparaît progressivement.
  • Concentrez-vous sur votre abdomen. Laissez aller toute tension. Respirez plus lentement et plus profondément.
  • Concentrez-vous sur votre estomac et votre poitrine en remontant jusqu'à la gorge. Tout en continuant à respirer plus profondément, pensez que toute votre tension s'envole et que vous détendez de plus en plus.
  • Concentrez-vous maintenant sur votre gorge, votre cou et votre tête. Sentez combien ils sont lourds et détendus.
    Relâchez tous les muscles de votre visage et laissez retomber votre mâchoire. Pensez que vous êtes complètement détendu-e.
  • Si vous sentez de la tension à un endroit quelconque de votre corps, concentrez-vous mentalement sur ce niveau et amenez cette tension à se relâcher.
    Maintenant, répétez-vous "mes bras sont lourds" et, en disant cette phrase plusieurs fois, ressentez effectivement une lourdeur s'emparer de vos bras. Maintenant, répétez la phrase "mes mains sont chaudes". Imaginez et sentez vos mains se réchauffer.
    Continuez de la même façon avec les phrases suivantes:
  • ma respiration est calme et régulière ;
  • mon pouls est calme et régulier.

Vous pouvez demeurer quelques minutes dans cet état de complète relaxation. Laissez-vous envahir par d'agréables pensées ou faites simplement le vide dans votre esprit et abandonnez-vous à un état de demi-sommeil.

Percevez la sensation de bien-être que vous avez pu atteindre au cours de cet exercice et voyez l'effet qu'il a eu sur votre fonctionnement physiologique. Maintenant, très lentement, reprenez conscience, emmenant avec vous, pour le reste de la journée, la sensation de paix que vous avez atteinte. Très lentement, clignez des yeux et reprenez votre activité.

Source: Service de santé du personnel de l'Etat

 

16 février 2005
  2005