Santé au travail

Médecine du travail

Pour protéger la santé de tous et toutes, l’Université de Genève s’appuie sur un système de prévention à l'aide de spécialistes internes (Service STEPS), et externes pour la médecine du travail dont les prestations sont multiples : mesures de protection de la maternité, visites de postes et ergonomie, médecine conseil, support médical pour les absences longue durée ou encore investigations en matière de médecine et d'hygiène du travail.

Vous trouverez plus d'informations dans la Directive MSST ainsi que dans l'encadré "CADRE LÉGAL" ci-contre.

A l’Université de Genève, la partie médicale de ce support était jusqu’ici assurée par le Service santé de l’Etat (SPE) dans le cadre d’un accord qui vient d’être modifié. La collaboration avec le SPE est désormais recentrée sur les analyses en matière de médecine et d'hygiène du travail, l’ensemble des évaluations et suivis médicaux étant lui assuré par SwissMedPro, cabinet médical indépendant de médecine du travail. Le groupe F4S propose une offre complémentaire, notamment en termes de prévention.

Ce changement permet à l’UNIGE de proposer de nouvelles prestations et d’élargir le cercle des bénéficiaires. Il sera ainsi possible d’offrir une solution de support en médecine du travail plus complète, intégrant les collaborateurs et collaboratrices sur contrat de droit public comme de droit privé, ainsi que les apprenti-es. L’année 2022 est couverte par cette nouvelle solution, mise en œuvre par la Division des ressources humaines qui élabore une nouvelle offre sur le long terme.

Vos gestionnaires et responsables RH sont à disposition pour toute question sur les suivis actuels, ou toute demande de mise en relation pour une évaluation médicale. Vous pouvez les identifier et les contacter ici.

En cas de questions liées à l’ergonomie ou à l’hygiène du travail, vous pouvez vous adresser au service STEPS : steps(at)unige.ch et steps.unige.ch.

 

 

Les prestations en matière de santé et sécurité au travail sont assurées comme suit :

PRESTATIONS_SANTE_SECURITE.png

Les cas actuellement suivis par le Service santé vont être conclus dans les prochaines semaines par le Service santé directement, en collaboration avec les RH. Ceux qui auraient besoin d’un suivi à plus long terme seront transférés au nouveau cabinet, chaque personne a été informée et son accord explicite demandé par écrit.

En complément de ce dispositif de santé au travail, en cas de conflits, de harcèlement ou de menace, vous trouverez des ressources sur Conflits/Mal-être.

 

 

19 avril 2022
  Santé au travail