Click here for the English version

Examen complémentaire des hautes écoles suisses (ECUS)

L'Examen complémentaire des hautes écoles suisses (ECUS) concerne le/la candidat-e postulant un baccalauréat universitaire (bachelor), le Certificat de droit transnational (CDT) ou le Diplôme de français langue étrangère (DEFLE) et titulaire d'un diplôme d'études secondaires supérieures étranger qui n'est pas reconnu par l‘Université de Genève comme équivalent à un diplôme suisse de maturité.

La réussite de l'ECUS conditionne l'entrée à l'Université. Un deuxième échec est éliminatoire.

Le/la candidat-e soumis-e à cet examen en est informé-e par e-mail après analyse de sa demande d’immatriculation. Les instructions à suivre pour s'inscrire à l'ECUS lui sont fournies à ce moment.

Les frais d'inscription s'élèvent à CHF 870.-.

Calendrier 2019

  • Examens écrits : du 14 au 16 août
  • Examens oraux : du 19 au 24 août

Contenu de l'examen

  • Quatre branches obligatoires: français (écrit et oral), mathématiques (écrit et oral), anglais (écrit et oral), histoire - dont introduction au droit (oral).
  • Une branche à option parmi les suivantes: physique (oral), chimie (oral), biologie (oral), géographie - dont introduction à l'économie (oral). Pour les Facultés des sciences et de médecine, la branche à option est à choisir parmi la physique, la chimie ou la biologie.
  • Aucune dispense de branche n'est autorisée.

Dispense de l'examen

Peut être dispensé-e de cet examen, sur la base d'une analyse approfondie de son dossier, le/la candidat-e titulaire d'un premier diplôme universitaire (bachelor ou titre jugé équivalent) obtenu dans une université et un programme reconnus par l’UNIGE, au terme d’une formation d’une durée de 3 ans minimum (au moins 180 crédits ECTS).

Est également dispensé-e le/la candidat-e au Baccalauréat universitaire (bachelor) en communication multilingue offert par la Faculté de traduction et interprétation. Dans ce cas, l’immatriculation à l’Université de Genève n'est valable que pour cette formation, sans changement d'orientation possible.

 

> Plus d'information : site de l'ECUS

 

N.B. L'ECUS inclut un examen de français (niveau C1 du CECR). Le/la candidat-e soumis-e à l'ECUS est ainsi dispensé-e de l'examen de français (épreuves générale et complémentaire) organisé par l'UNIGE.