Fonds

Adolphe Ferriere

 

ferrierweb

Identité du fonds

Cote

[CH-F]AIJJR-AdF

Intitulé du fonds

Adolphe Ferrière

Dates extrêmes

1808-2005

Importance matérielle 

25 ml de documents textuels, iconographiques et sonores auquel s'ajoutent quelques objets.

Contexte

Nom du producteur principal

Ferrière, Adolphe (1879-1960)

Notice biographique

Adolphe Ferrière s’engage très tôt dans la diffusion de l'Education nouvelle en fondant, à 20 ans, le Bureau International des écoles nouvelles. Tout en participant à des expériences pédagogiques, il rédige une thèse de sociologie. Atteint d'une surdité précoce, Adolphe Ferrière est contraint de renoncer à une carrière d'éducateur et se consacre à l’étude et à la propagande en faveur de l’Education nouvelle, parcourant le monde et publiant un nombre considérable d’articles et de livres qui comptent parmi les plus cités dans son domaine, dont L’école active, traduit dans une dizaine de langues et plusieurs fois réédité.

En 1912, il participe à la fondation de l’Institut Jean-Jacques Rousseau, où il donne des cours de pédagogie.

En 1921, il est cofondateur de la Ligue internationale pour l’Education nouvelle, dont il est élu vice-président; il devient le rédacteur en chef de sa revue Pour l’Ere Nouvelle. Il est également un des fondateurs du Bureau international de l’éducation (1925) et son directeur adjoint jusqu’en 1929. Après la Seconde Guerre mondiale, il se consacre à l’enfance malheureuse en créant des lieux d'accueil tels que le «Home chez nous» près de Lausanne.

Modalités d'entrée

Dons de la famille Ferrière en 2001 et 2010 régis par une convention.

Contenu

Présentation

Ces documents reflètent les activités et les centres d’intérêts de ce professeur de pédagogie expérimentale, dont le nom restera associé à la théorie et à la pratique de l’Ecole active, comme on le voit dans le titre de l’ouvrage commémoratif publié en 1978 à l’occasion du centenaire de sa naissance. Ce fonds relate également les activités d'autres membres de la famille Ferrière dont sa femme, Isabelle et son fils Claude.

Evaluation, tri et éliminations

Les éliminations portent essentiellement sur des documents en plusieurs exemplaires.

Accroissement

Ce fonds est clos.

Classement

AdF/A Dossiers thématiques

AdF/B Fichiers alphabétiques

AdF/C Relations entretenues entre les membres de la famille Ferrière ou avec des tiers et apparentés

AdF/C/1 Tiers et apparentés

AdF/C/2 Editeurs

AdF/C/3 Home Chez-Nous

AdF/C/4 Ecole d'Humanité

AdF/C/5 Evènements

AdF/C/6 Famille et apparentés

AdF/C/7 Fichiers alphabétiques

AdF/D Eléments biographiques concernant les membres de la famille Ferrière

AdF/D/1 Généalogie

AdF/D/2 Adolphe et Isabelle Ferrière

AdF/D/3 Claude Ferrière

AdF/E Activités des membres de la familles Ferrière

AdF/E/1 Frédéric Ferrière

AdF/E/2 Adolphe et Isabelle Ferrière

AdF/E/3 Claude Ferrière

AdF/F Activités scientifiques en lien avec la famille Ferrière et ses archives

AdF/F/1 Yehuda H. Zeilberger

AdF/F/2 Jean-Paul Sauzède

AdF/F/3 Correspondance Archives

AdF/Ph Photographies isolées

AdF/Ph/1 Portraits

AdF/Ph/2 Congrès

AdF/Ph/3 Heidelberg et Odenwald

Accès et consultation

Conditions d'accès et de reproduction

La consultation des documents est régie par la Loi sur l’information du public et l’accès aux documents et la protection des données personnelles (LIPAD) et la Loi sur les archives publiques (LArch). La source de tout document cité dans le cadre d'une recherche ou d'une étude doit être précisément indiquée.

Langue et écriture des documents 

Français (principalement) ; Anglais ; Allemand ; Espagnol

Instrument de recherche

Inventaire CH-FAIJJR-AdF

Vie et œuvre d'Adolphe Ferrière (1879-1960). Chronologie de son existence. Première partie : 1879-1936. Genève, juin 1989

Stroot-Kiraly, Eva. Recensement bibliographique des articles de périodiques écrits par Adolphe Ferrière entre 1904 et 1960. 1982

Sources complémentaires

Existence et lieu de conservation des copies

Les AIJJR possèdent des copies numériques de certains documents dont les journaux d’A. Ferrière.

Sources complémentaires 

Archives d'Etat de Genève : Archives privées 379

Bibliographie