Fonds

Laboratoire de psychologie

 

Laboratoire de psychologie
Vue d'ensemble du laboratoire de psychologie expérimentale de T. Flournoy - dit La fosse aux ours (1894)

 

Identité du fonds

Cote

[CH-F]AIJJR-LABO

Intitulé du fonds

Laboratoire de psychologie

Dates extrêmes (provisoire)

ca1896-1930

Importance matérielle (provisoire)

0,3 ml de documents textuels et iconographiques

Contexte

Nom du producteur

Laboratoire de psychologie (1892-1940)

Histoire administrative

Théodore Flournoy, alors titulaire de la chaire de Psychologie physiologique, soit expérimentale de l'Université de Genève, ouvre le premier laboratoire suisse de psychologie expérimentale le 15 février 1892, dans les sous-sols du bâtiment des Bastions. Endommagé lors d'un incendie en 1898, le laboratoire est contraint de cesser son activité durant deux années avant de réouvrir dans un plus grand espace, situé au second étage de l'Université. E. Claparède est alors engagé pour seconder T. Flournoy. Il devient directeur du laboratoire de 1904 à 1940.

Durant ces années, plusieurs assistants participeront aux travaux de recherche : Walter Bade (1906-1907), Dimitre Katzaroff (1907-1908), Hugo Heinis (1920-1923) puis Helena Antipoff, Marc Lambercier et André Rey (engagés entre 1924 et 1929).

Ces équipes explorent différents thèmes de recherche dont  l'audition colorée, les temps de réaction, les illusions de poids, la thérorie biologique du sommeil ou encore la psychologie animale.

Suivant les pérégrinations de l'Institut J.-J. Rousseau, le laboratoire change plusieurs fois de locaux. Il s'installe d'abord rue Charles Bonnet (1917) puis rue des Maraîchers (1929) et enfin au Palais Wilson (1937).

Contenu

Présentation

Ce fonds témoigne des activités scientifiques du laboratoire et du matériel utilisé.

Evaluation, tri et éliminations

Aucune élimination n'a été pratiquée sur ce fonds.

Accroissement

Fonds clos

Classement (en cours d'élaboration)

Accès et consultation

Conditions d'accès et de reproduction

La consultation des documents est régie par la Loi sur l’information du public et l’accès aux documents et la protection des données personnelles (LIPAD) et la Loi sur les archives publiques (LArch).

Langue et écriture des documents 

Français (principalement)

Instrument de recherche

Inventaire en cours d'élaboration

Sources complémentaires

Sources complémentaires

Les instruments scientifiques du laboratoire de psychologie sont conservés par le Musée d'Histoire des Sciences de Genève et la Commission du patrimoine facultaire (FPSE, Université de Genève).

Bibliographie