news2

youpla boum

news1

cartouche de la news1
Icône RSS

Les études

La formation en sciences économiques

La formation est axée principalement sur l'étude de l'économie politique, de l'économétrie et des principes de la finance. Les sciences économiques développent la compréhension des phénomènes économiques tels que la croissance et le développement, le commerce international, le fonctionnement des marchés financiers et du marché du travail, etc. Un bachelor en Sciences Economiques permet de développer une sérieuse capacité d'analyse, tout en apportant des techniques statistiques et économétriques utiles pour la modélisation, la prévision et la planification.

Interdisciplinarité

A côté des cours obligatoire du bachelor, le système des options permet de profiter au maximum de la diversité des enseignements de la section et de la faculté. Ainsi, la formation en sciences économiques se veut interdisciplinaire tout en permettant aux étudiants d'acquérir une solide connaissance des mécanismes régissant l'économie...

Les sciences économiques à Genève, pionnière de l'économétrie

La Faculté des Sciences Economiques et Sociales s’est divisée en départements au début des années 1970. Ces départements tiraient leur origine de chaires qui furent donc supprimées à cette occasion. Les département d’Econométrie et d’Economie politique qui forment les Sciences économiques ont donc été crées au cours de l’année académiques 1970-1971. Dans ce survol, nous allons vous présenter l’historique de ces deux départements.


Le département d’Econométrie

Il est le résultat de la transformation de la chaire de Statistique. En outre, cette création fournit le cadre départemental adéquat à la structure de recherche fondée par Luigi Solari en 1966 sous le nom de Centre d’économétrie. Luigi Solari fut le premier directeur de ce département ; il fut aussi Doyen de la Faculté des SES de 1971 à 1977 (date de sa mort prématurée).

La spécificité du département était, comme dans de nombreuses universités, le quantitatif en économie et plus généralement en sciences sociales. Ceci inclut, outre l’économétrie au sens strict, la statistique et les parties de l’économie, aussi bien théorique qu’appliques, qui font appel aux mathématiques. Cette spécialisation dans les mathématiques, probabilités et statistiques lui fait assurer le rôle de dispensateur d’enseignements de services dans les différentes licences et diplômes de la Faculté.

Le Département d’Econométrie gère orientations économie quantitative et économétrie appliquée de la licence des sciences économiques qui regroupe une trentaine d’étudiants. Après le creux du début des années 80, le département participe donc d’une manière particulièrement active à la formation des licenciés, des diplômés et de docteurs au sein de la Faculté.

Il existe des enseignements comparables à ceux fournis par le département dans d’autres universités suisses tel Lausanne (Holly), Zurich (Garbers) et Fribourg (Deschamps) pour la théorie économique formalisé et Zurich (Zweifel) pour l’économétrie appliquées. A Genève, le département se démarque par une concentration unique en Suisse d’enseignants permanents dans cette branche et son offre de programme aussi complet dans ce secteur.

Le département d’Econométrie dispose également d’une réputation internationale. Deux enseignants sont Fellows de la Société d’économétrie. Son insertion internationale illustrée par les invitations dans les universités étrangères, par les participations à des conférences invitées, par le nombre de publications dans des revues de premier plan, apparaît comme particulièrement bonne.

news2

youpla boum

news1

cartouche de la news1
Icône RSS