Multimédia

Prises de vue, vues de l'esprit : expressions cinématographiques

Mai 2022 : Typiquement suisse

Le 15 mai 2022, le peuple suisse a accepté  la loi qui astreint les plateformes de streaming (Netflix, etc.) à investir dans la création cinématographique helvétique...  L'occasion de se rappeler des films marquants du cinéma suisse, des années 80 à nos jours.

Entre le début des années 1970 et le milieu des années 1980, l'ensemble de la production suisse bénéficia d'une conjonction exceptionnelle de moyens et de talents, ce qui lui valut une résonance internationale durable. Ce qu'on a pu appeler le "miracle suisse", peut être attribué en  partie à l'aide fédérale au cinéma qui se mit en place progressivement dès 1962 :

Das Boot ist voll / un film de Markus Imhoff. – 1981
Cote : 791.43 IMHO/5

Charles mort ou vif / un film de Alain Tanner. – 1969
Cote : 791.43 TANN/5

Dans la ville blanche / un film d’Alain Tanner. -1983
Cote : 791.43 TANN/10

La dentellière / un film de Claude Goretta. – 1977
Cote : 791.43 GORE/1

Les faiseurs de Suisses / un film de Rolf Lyssy. – 1978
Cote : 791.43 LYSS/2

Hécate / un film de Daniel Schmid. – 1982
Cote : 791.43 SCHM/1

Jonas qui aura 25 ans en l’an 2000 / un film de Alain Tanner. – 1976
Cote : 791.43 TANN/12

Mérette / un film de Jean-Jacques Lagrange. – 1982
Cote : 791.43 LAGRA/1

Les petites fugues / un film de Yves Yersin. - 1983
Cote : 791.43 YERS/1

Le voyage vers l’espoir / un film de Xavier Koller. – 1990
Cote : 791.43 KOLLE/1

Ces dernières années, une nouvelle génération émerge, pleine d’idées et de talent. Sélection de ces cinéastes qui secouent le cinéma suisse :

Blue my mind / un film de Lisa Brühlman. – 2017
Cote : 791.43 BRUH/1

Chrieg / un film de Simon Jaquemet. - 2014
Cote : 791.43 JAQU/1

L’enfant d’en haut / un film d’Ursula Meier. – 2012
Cote : 791.43 MEIE/4

Les enfants du Platzplitz / un film de Pierre Monnard. – 2020
Cote : 791.43 MONN/1

Les grandes ondes / un film de Lionel Baier. – 2014
Cote : 791.43 BAIE/4

La jeune fille et l’araignée / un film de Ramon Zürcher. - 2021
Cote : 791.43 ZURC/1

Mario / un film de Marcel Gisler. – 2017
Cote : 791.43 GISL/1

Mary Queen of Scotts / un film de Thomas Imbach. – 2013
Cote : 791.43 IMBA/1

Midnight runner / un film de Hannes Baumgartner. – 2020
Cote : 791.43 BAUMG/1

Les particules / un film de Blaise Harrison. - 2019
Cote : 791.43 HARRI/1

Petite sœur / un film de Véronique Reymond et Stéphanie Chuat. – 2021
Cote : 791.43 CHUA/2

 

Septembre 2018 : L'essentiel c'est d'écrire !

Écrire pour le cinéma, le théâtre ou la littérature quelle importance ? L’essentiel c’est d’écrire, car c’est le texte, quelle qu’en soit la forme, qui soutient l’œuvre semblable à un édifice de vies extraordinaires.

Acteurs de théâtre s’essayant au cinéma, poètes au scénario ou réalisateur à la mise en scène, chacun des films proposés indique le point cardinal d’une expérience dont les origines comme la direction se ramifient indéfiniment.

L'évangile selon St Matthieu / un film de Pier Paolo Pasolini. - 1964
Cote : 791.43 PASO/4

The Passion of Jeanne d'Arc / un film de Carl Theodor Dreyer. - 1928
Cote : 791.43 DREY/6

Le sang d'un poète / un film de Jean Cocteau - 1930
Cote : 791.43 COCT/4

Les enfants du paradis / un film de Jean Carné. - 1945
Cote : 791.43 CARN/11

Falstaff (Chimes at midnight)
/ un film de Orson Welles. - 1965

Cote : 791.43 WELL/12

Moderato Cantabile / un film de Peter Brook. - 1959
Cote : 791.43 BROO/5

Gabrielle / un film de Patrice Chereau. - 2004

Cote : 791.43 CHER/1

Incendies / un film de Denis Villeneuve. - 2010
Cote : 791.43 VILL/1

À la manière d’arrêts sur images sur une trame créative, le travelling s’interrompt sur des œuvres significatives pour se relier les unes aux autres à la façon d’une chanson en laisse ou une sorte de cadavre exquis dont chaque dernière évocation nous projette dans un nouvel univers. Une sélection des films principalement choisi pour illustrer le lien naturel qui réunit le théâtre au cinéma.

TRAVELLING AVANT (figure)

Films écrits ou réalisés entre 1927 et 2011, ce panorama cinématographique englobe 3000 ans d’histoire et se focalise à huit reprises sur autant de grandes créations inspirées par notre histoire mythologique occidentale, intime ou historique : un voyage imaginaire depuis le théâtre antique jusqu’à la scène contemporaine des arts vivants.

PLAN LARGE (figure)

Mai 2015 : Les autres, un abécédaire : de S à Z (Partie III)

Dans cette dernière partie, les documents sélectionnés reflètent la parenté entre des œuvres datant des débuts du cinéma documentaire à l'appropriation, dès les années 70, de l'image en mouvement par les artistes contemporains.

Les lettres "X", "Y", "Z" de l'abécédaire vont à la fois nous permettre de parcourir une certaine définition du documentaire et boucler cet exercice en nous projetant dans l'avenir. En effet il existe un autre chemin à emprunter, celui que depuis 40 ans suivent les vidéastes. Leur travail possède une proximité passionnante avec le documentaire de création. Yang Fudong et Zhao Liang, tous deux jeunes artistes contemporains chinois, permettent à la proposition d'ouvrir une fenêtre vers cette autre pratique narrative et visuelle encore assez peu diffusée.

S comme "El Sol del membrillo" = "Le Songe de la lumière" / Erice, Victor. - 1992
Cote : 791.43 ERIC/1

T comme Touati, Daniel / "Frère et soeur". - 2014
Cote : 159.94 FRERE

U comme "l'Usage du monde" / Les films du Musée du Quai Branly, Paris. - 2001-2009. - Une collection de films documentaires, dirigées par Stéphane Breton, cinéaste et ethnologue
Cote : 305.8 USAG/1 et 305.8 USAG/2

V comme Vertov, Dziga / "L'Homme à la caméra". - 1929
Cote : 791.4 VERT/1

W comme Wiseman, Frederick / "At Berkeley",. - 2013
Cote : 378 ATBE

X comme... ______ Joker !!!

En algèbre, pour résoudre l'équation, elle désigne l'inconnu. Elle équivaut au vide, à toutes les définitions, à la lettre blanche. Transposant sa particulière identité dans l'abécédaire, découvrons deux documentaires à propos du film documentaire !!!

1. Le cinéma documentaire. - Collection l'Eden cinéma. - 2003
Cote : 791.4 CINED

2. Cinéma documentaire, fragments d'une histoire / un film de Jean-Louis Comolli. - 2014
Cote : 791.4 COMO/2

Y comme Yang Fudong : cinéaste expérimental / un film de Marcos Wilms. - 2007
Cote : 791.430 9 FUDO

Z comme Zhao Liang / Trois films documentaires. - 2009, 2007, 2001
Cote : 915 ZHAO

Bonus :

L'abécédaire de Gilles Deleuze / un film de Pierre-André Boutang. - 1995
Cote: 100 DELE/1

Liens :

Extrait de l'Image en mouvement de Gilles Deleuze, 1983 "La crise de l'Image Action" présenté par Jean Baptiste Thoret, sur le Forum des images.

Une conférence " Qu'est-ce que l'acte de création ?" donnée par Gilles Deleuze à la FEMIS (Ecole Nationale Supérieure des Métiers de l'Image et du Son) en mars 1987.

Mars 2015 : Les autres, un abécédaire : de J à R (Partie II)

Dans l'ensemble, cette nouvelle sélection s'est colorée d'une nuance plus singulière. Les documentaristes vont parfois légèrement transgresser la forme. Le "silence" n'est pas toujours observé au pied de la lettre. Mais le réalisateur s'écarte toujours devant la présence et la parole centrale de l'autre.
À leur manière, chacun des films offre une proposition représentative et originale vers le devenir du cinéma direct. L'écoute et la notion d'intériorité continuent à définir l'ensemble des sélections de l'Abécédaire.

J comme "Jaguar"/ Rouch, Jean . - 1967
Cote : 305.8 ROUC/1

K comme Kossakovsky, Victor / "Svyato". - 2005
Cote : 159.92.SVYA

L comme Lacuesta, Isaki / "La leyenda del tiempo". 2007
Cote : 791.43 LACU/1

M comme Mayles, Albert et David / "Salesman". - 1968
Cote : 305.3 DEUX

N comme "Nénette" / Philibert, Nicolas. - 2010
Cote : 159.95 NENE

O comme Otero, Mariana / "La loi du collège". - 1994
Cote : 370 LOID

P comme Papisthione / " De la vie des enfants au XXIème siècle : comment vont les enfants?" . - 2000
Cote : 300 DELA

Q comme "Quand j'étais soldat" = "I was a soldier" / Grigsby, Michael. - 1970
Cote : 970 IWAS

Pour en savoir plus sur Jean Rouch :

Liens : L'Homme : revue française d'anthropologie.

 

 

Décembre 2014 : Les autres, un abécédaire : de A à I (Partie I)

Certains réalisateurs ont choisi de [se] tourner [vers] l'autre...
Hors cinéma industriel, à la recherche de réalités différentes, d'identités méconnues ou de sujets non médiatisés, le documentariste se saisit de la vie des autres sans intervention, en silence. Pas d'investigation, et peu de mises en scène mais un montage d'images qui se veut au plus proche de la vie. Curiosité sans jugement, observation scientifique... l'impact du réel nous transporte au cœur de l'expérience de l'autre.

A comme Arthus-Bertrand, Yann / "6 milliard d'autres : un portrait filmé de l'humanité" / un film de Sibylle d'Orgeval, Baptiste Rouget-Luchaire. - 2008
Cote : 159.903 SIXM

B comme "Below sea level"= Sous le niveau de la mer / un film de Gianfranco Rosi. - 2008
Cote :
300 SOUS

C comme "Le Chant des insectes" / un film de Peter Liechti. - 2008
Cote : 301 CHAN

D comme Depardon, Raymond et "Délits flagrants". - 1994
Cote : 345 DELI

E comme "En construcción" / un film de José Louis Guerin. - 2001
Cote : 711 ENCO

F comme Flaherty, Robert Joseph / "Moana, une idylle de l'âge d'or". - 1925
Cote : 305.8 MOAN

G comme Gheerbrant / "Denis Gheerbrant : l'arpenteur". - 1986
Cote : 791.4 GHEE/1

H comme "Los Herederos = Les héritiers" / un film de Eugenio Polgovsky. - 2008
Cote : 300 HERE

I comme "Inori= Prières" / un film de Pedro Gonzalez-Rubio. - 2012
Cote : 301 PRIE

Lien :

Une leçon de cinéma de Denis Gheerbrant : "Penser le cinéma documentaire"

Juillet 2014 : Partenaires mémorables et personnages de légende

Mentor ou modèles, les femmes représentent pour l'artiste un sujet extraordinaire et jamais épuisé.
Couples d'anthologie le réalisateur et son actrice principale invente une relation unique. L'exploration de leurs rapports va offrir des chefs d’œuvres au cinéma et de magnifiques rôles de femmes aux actrices.
Personnages sous l'emprise de la passion, de l'obsession ou d'une angoisse dévorante, en quête d'une raison de vivre ou face aux épreuves de la vie, les femmes d'hier et d'aujourd'hui nous sont racontées à travers de grands rôles servis par des comédiennes inoubliables.

Louise Brooks (Loulou) / G.W. Pabst
LOULOU, 1929
Cote : 791.43 PABS/3

Bette Davis (Margo Channing) / Joseph L. Mankiewitcz
ALL ABOUT EVE, 1950
Cote : 791.43 MANK/3

Ingrid Bergman (Katherine Joyce) / Roberto Rosselini
VOYAGE EN ITALIE, 1954
Cote : 791.43 ROSS/2

Anouk Aimée (Anne Gauthier) / Claude Lelouch
UN HOMME ET UNE FEMME, 1966
Cote : 791.43 LELO

Gena Rowlands (Mabel Longhetti) / John Cassavettes
UNE FEMME SOUS INFLUENCE, 1974
Cote : 791.43 CASS/3

Carole Bouquet, Angela Molina (Conchita I et II) / Luis Buñuel
CET OBSCUR OBJET DU DÉSIR, 1977
Cote : 791.43 BUNU/6b

Anna Thompson (Sue) / Amos Kollek
SUE PERDUE DANS MANHATTAN, 1998
Cote : 791.43 KOLL/1

Natalie Portman (Nina) / Daren Aronofsky
BLACK SWAN, 2010
Cote : 791.43 ARON/1

Golshifteh Farahani ( la femme) / Atiq Rahimi
SYNGU SABOUR - PIERRE DE PACIENCE, 2012
Cote : 791.43 RAHI/1

Avril 2014 : Quand le cinéma joue avec nos nerfs

Dès son avènement, le cinéma aime jouer avec nos nerfs. Par le biais de ces nouvelles images semblables aux rêves ou aux cauchemars les plus intimes, notre perception du monde se transforme. La séduction ou la répulsion qu'exerce alors le septième art prend forme avec la domination que l'image appose à nos émotions et à notre inconscient.
De 1919 à aujourd'hui - en écartant les classiques du genre (science-fiction, épouvante, fantasy...) - retrouvons avec un plaisir non avouable ces émotions qui nous donnent le vertige. Amateurs d'univers étranges et de sensations fortes, voici une variation de récits qui vous feront certainement réagir. Une sélection de films faites pour déranger notre esprit.


Le cabinet du docteur Caligari
/ un film de Robert Wiene. - 1919

Cote . 791.43 WIEN/2

Freaks / un film de Tod Browning. -1932
Cote :791.43 BROWN/2

Portrait de Dorian Gray / un film de Albert Lewin. - 1945
Cote : 791.43 LEWI/1

Psychose / un film d'Alfred Hitchcock. - 1960
Cote : 791.43 HITC/8

Eraserhead / un film de David Lynch. - 1977
Cote : 791.43 LYNC/1

After hours / un film de Martin Scorsese. - 1985
Cote : 791.43 SCOR/22

Stendhal syndrome / un film de Dario Argento. - 1997
Cote : 791.43 ARGE/1

L'orphelinat / un film de Juan Antonio Bayona. - 2007
Cote : 791.43 BAYO/1

Liens :

- Entretiens : Truffaut et Hitchcock

- Conférence de Patrizia Lombardo : Le rythme de la peur au cinéma

 

Mars 2014 : Faire son cinéma

La proposition qui suit tourne autour du réalisateur et de son expression la plus intime : "me, myself and I". L'exposition de soi par le biais de la mise en scène exacerbe sans limite l'inquiétude du réalisateur pour son art : faire son cinéma. En suivant l'élan de ses confessions, c'est dans sa vie qu'il puise le matériau de son inspiration. Pour écrire un film, tourner sa vie ou construire son œuvre, l'auteur devient son motif essentiel et, à travers cette quête, sa conscience lui sert de moteur vital.

Tarnation / un film de Jonathan Caouette. - 2004
Cote :
800 MOIJ

Le filmeur/ un film d' Alain Cavalier. - 2005
Cote :791.4 CAVA/1

Nan Golding : in my life / un film de Paul Tschinkel. - 1997
Vers le film en ligne : Nan Goldin : in my life /de Paul Tschinkel . - V.O anglaise

Lost, lost, lost : diaries, notes and sketches, 1949-1963 / un film de Jonas Mekas. - 1976
Cote
:
791.4 MEKA /4

Valse avec Bachir / un film de Ari Folman. - 2008
Cote : 791.43 FOLM/1

Retour en Normandie/ un film de Nicolas Philibert. - 2006
Cote : 791.4 RETO

My little princess / un film d' Eva Ionesco. - 2010
Cote : 791.43 IONE/1

Un voyageur / un film de Marcel Ophuls. - 2013
Cote :
791.4 OPHUM/1

Mars 2014 : De l'écrit à l'écran

 


Le cinéma a toujours tenté de s'affirmer comme un art à part entière et pourtant il ne cesse depuis ses débuts de puiser dans des œuvres littéraires pour s'inspirer, se nourrir et s'enrichir.
On dit souvent que l'adaptation cinématographique d'un texte littéraire est moins riche et intéressante que l’œuvre originelle et qu'il est souvent difficile d'en reproduire le style . Pourtant, l'histoire du cinéma est jalonnée d’œuvres majeures adaptées ou tirées de romans ou de pièces de théâtre.
Tout le talent d'un réalisateur est d'arriver à transposer sur grand écran une œuvre littéraire sans la dénaturer, tout en préservant sa propre vision pour finalement créer une œuvre cinématographique à part entière. En effet, un cinéaste qui se contenterait de traiter un roman comme un synopsis poussé ou d'illustrer platement un livre restera médiocre quel que soit l'œuvre choisie.
Voici une sélection de quelques films adaptés de grandes œuvres de la littérature ou d’œuvres moins connues.
Peut être avez-vous lu ces livres sans même connaitre l'existence du film ou avez-vous vu ces films en ignorant l'existence du livre ?-

 

Lire.. : De la terre à la lune / de Jules Verne
Voir... :Voyage dans la lune / un film de Georges Méliès. - 1902. -
Cote : 791.43 MELIE/1

Lire... : Le guépard / de Giuseppe Tomasi di Lampedusa
Voir... : Le guépard / un film de Lucchino Visconti. –1962. -
Cote : 791.43 VISC/9

Lire... : Les liaisons dangereuses / de Choderlos de Laclos
Voir... : Les liaisons dangereuses / un film de Stephen Frears. - 1988. -
Cote
: 791.43 FREA/1

Lire... : Le chef-d'oeuvre inconnu /
d'Honoré de Balzac
Voir... : La belle noiseuse
/ un film de Jacques Rivette. - 1990. -
Cote : 791.43 RIVE/5

Lire : La tache / de Philip Roth
Voir : La couleur du mensonge / un film de Robert Benton. - 2002. -
Cote : 791.43 BENT/1

Lire ... : De beaux lendemains / de Russel Banks
Voir... : De beaux lendemains / un film de. Atom Egoyan. - 1997. -
Cote : 791.43 EGOY/ 6

Liens :
Cinéma et littérature : Ciné Club de Caen

 

Mars 2014 : Parler du film documentaire c'est parler de cinéma


Si l’on consulte Le Petit Robert, on y trouve comme définition de "film documentaire" : « film didactique présentant des documents authentiques, non élaborés pour l’occasion ».
Pour une partie du public, regarder un film documentaire suppose donc, en plus de la notion de réel, de par cette notion « didactique », que l’on doive fournir un effort intellectuel particulier dans le but d’accéder à un savoir, à une connaissance.
Trop souvent hélas, le public conçoit mal que l’on puisse trouver aussi du plaisir à voir un film documentaire.
Le film documentaire est encore, par méconnaissance, envisagé uniquement sous l’angle de son apport dans la connaissance d’un sujet. Or, si on ne doit pas nier celui-ci, il est cependant indéniable que chaque film documentaire est aussi un point de vue, subjectif. Le documentaire est une forme cinématographique qui traite de la réalité, à travers le regard et l’imaginaire d’un réalisateur. »
Laurence Marconnet (Responsable du secteur cinéma de la Maison du Livre, de l’image et du son de Villeurbanne)

Suite de l’article :
http://www.cahiersducinema.com/Parler-du-film-documentaire-c-est.html<

Rien ne s'afface / un film de Laetitia Mikles. - 2009
Cote : 791.4 KAWA

Au nom du père, de tous, du ciel / un film de Marie-Violaine Brincard. - 2010
Cote : 960 AUNO

La tôle et la peau : dire l'usine / un film de Claude Hirsch. - 2010
Cote : 331 TOLE

Il s'agit de ne pas se rendre / un film de Naïma Bouferkas et Nicolas Potin. - 2009
Cote : 331 ILSA

L'arrière-pays / un film de Safia Benhaïm. - 2009
Cote : 325 LARR

Boul Fallé, la voie de la lutte / un film de Rama Thiaw. - 2009
Cote : 320 BOUL

Safar / un film de Talheh Daryanavard. - 2010
Cote : 305.3 SAFA

Yi : vehicle missing / un film de Xiao-Dong Guo. - 2010
Cote : 305.8 YI

Territoire de l'amour / un film d'Alexandre Kouznetsov. - 2010
Cote : 616 TERRI

Liens :

Pour découvrir le cinéma documentaire : Film-documentaire.fr : site de référence du film documentaire francophone, au service des professionnels et du public