À la une

Nicolas Mabillard : Docteur ès Sciences de la Société

CIDE_picture_Nicolas_Mabillard.jpg

Nicolas Mabillard : Docteur ès sciences de la société, mention sociologie/PhD in social sciences, with a concentration in Sociology

Text in English below

Nicolas Mabillard, chercheur au sein du Centre interfacultaire en droits de l’enfant (CIDE) entre 2015 et 2019, a obtenu le grade de Docteur ès sciences de la société, mention sociologie, à la Faculté des Sciences de la Société de l’Université de Genève, le vendredi 26 février 2021.
 
Dans sa thèse intitulée Les enfants travailleurs/euses du Sénégal : entre droit international et conceptions locales de l’enfance, il étudie les passages sociaux, institutionnels et politiques empruntés par les notions morales de justice inspirées des pratiques courantes de travail des enfants depuis les villes de Dakar et Saint-Louis au Sénégal jusqu’aux couloirs de l’Organisation Internationale du Travail à Genève. Ses recherches interdisciplinaires se situent entre sociologie de l’enfance, children’s rights studies et anthropologie africaniste. Elles se rattachent aussi fermement à des théories sociologiques adaptées à l’analyse de phénomènes globaux : la théorie de l’acteur-réseau et l’ethnographie multi-située. Son travail s’appuie sur des enquêtes de terrain menées à Dakar et Saint-Louis entre 2015 et 2017. Il propose de découvrir les conceptions qu’ont les enfants travailleurs/euses dans ces milieux urbains de leurs conditions de travail et de décliner leurs repères éthiques en la matière. Ces conceptions ont inspiré une liste de droits aux membres du Mouvement Africain des Enfants et Jeunes Travailleurs, une ONG de grande envergure née à Dakar en 1994. Ce mouvement a la particularité de placer les enfants au centre du processus décisionnel de l’organisation en partenariat avec des adultes. Les enfants participent à la mise en place de programmes d’assistance, négocient directement avec les organisations de bailleurs de fonds, effectuent le plaidoyer lors de conférences sur le travail des enfants, etc. – L’étude se concentre sur les « traductions » de ces droits à l’Organisation des Nations Unies par des membres du mouvement âgé-es de moins de dix-huit ans. Elle montre dans quelle mesure ces droits ont influencé les politiques internationales sur le travail des enfants à l’ONU et l’avenir du mouvement. Ainsi, elle contribue à l’analyse du fonctionnement en pratiques des institutions onusiennes.
 
Les recherches pour sa thèse ont été entreprises dans le cadre du projet de recherche interdisciplinaire Living Rights in Translation. An interdisciplinary approach of working children's rights, une approche interdisciplinaire des droits des enfants travailleurs/euses financée par le Fonds national suisse de la recherche scientifique.  
 
La thèse a été menée sous la direction du professeur Sandro Cattacin, directeur de l’institut de recherches sociologiques et professeur ordinaire en sociologie au département de sociologie à la faculté des Sciences de la Société de l’Université de Genève.

Le jury de la thèse était composé de :
­       Dr. Yvan DROZ, IHEID, Genève
­       Prof. Daniel STOECKLIN, Université de Genève
­       Prof. Karl HANSON, Université de Genève
­       Dre Mélanie JACQUEMIN, IRD, Aix Marseille Université, France
 
Toutes nos félicitations à Nicolas pour cette réussite
 



English
 
Nicolas Mabillard, who has been a researcher at the Centre for Children’s Rights Studies between 2015 and 2019, obtained the degree of Doctor of Social Sciences, with a concentration in Sociology, at the Faculty of Social Sciences of the University of Geneva, on Friday February 26, 2021.
 
In his dissertation entitled ‘Les enfants travailleurs/euses du Sénégal : entre droit international et conceptions locales de l'enfance’, he studies the social, institutional and political pathways taken by moral concepts of justice inspired by current child labour practices from the cities of Dakar and Saint-Louis in Senegal to the halls of the International Labour Organization in Geneva. His interdisciplinary research lies between sociology of childhood, children's rights studies and africanist anthropology. It is also firmly rooted in sociological theories suited to the analysis of global social phenomena: actor-network theory and multi-sited ethnography. His work is based on field work conducted in Dakar and Saint-Louis between 2015 and 2017. It proposes to discover the conceptions that working children in these urban milieus have of their working conditions and to outline their ethical markers in this regard. These conceptions inspired a list of rights by the members of the African Movement of Working Children and Youth, a large-scale NGO founded in Dakar in 1994. This movement has the particularity of placing children at the center of the organization's decision-making process in collaboration with adults. Children participate in the implementation of support programs, negotiate directly with donor organizations, advocate at conferences on child labour, etc. - The study focuses on the ‘translations’ of these rights at the United Nations by members of the movement under the age of eighteen. It highlights the extent to which these rights have influenced international policies on child labour at the UN as well as the development of the movement. In doing so, it contributes to the analysis of how the UN institutions operate in practice.
 
Research for his thesis has been undertaken in the framework of the interdisciplinary research project Living Rights in Translation. An interdisciplinary approach of working children's rights funded by the Swiss National Science Foundation.
 
The thesis was conducted under the supervision of Prof. Sandro Cattacin, Director of the University of Geneva’s Institute of Socciological Research and Professor of Sociology at the Faculty of Social Sciences of the University of Geneva. The jury of the thesis was composed of :

­       Dr. Yvan DROZ, The Graduate Institute, Genève
­       Prof. Daniel STOECKLIN, Université de Genève
­       Prof. Karl HANSON, Université de Genève
­       Dre Mélanie JACQUEMIN, IRD, Aix Marseille Université, France
 
We warmly congratulate Nicolas for this achievement!